La Ville de Marseille, retenue pour organiser les épreuves de voile des Jeux Olympiques 2024 aux côtés de Paris, va transformer la base nautique du Roucas Blanc, qui deviendra la future grande Marina Olympique puis le stade nautique municipal après la compétition.

L’accueil des épreuves de voiles des Jeux Olympiques doit permettre de franchir une nouvelle étape dans le développement de la voile sur le territoire en s’ouvrant à d’autres horizons : développer la pratique de la voile pour tous ; intéresser de nouveaux publics et les amener à s’intéresser, regarder et à assister aux compétitions” explique la ville de Marseille qui vient de lancer la semaine dernière un appel d’offres dans le cadre des travaux de transformation de sa base nautique. Montant des travaux : 21,4 millions d’euros HT.

L’accueil des JO sur le site du Stade Nautique du Roucas est l’opportunité de moderniser un site dont l’état des lieux met en avant d’importants dysfonctionnements : saturation des espaces extérieurs et couverts, dégradation des équipements, niveau d’accueil et de services en deçà des standards attendus, problème de sécurité liés à la cohabitation entre les activités. Ainsi, les enjeux se portent sur tout le périmètre du stade nautique et il nécessite un projet de rénovation global.” peut-on lire sur le document.

Le stade nautique du Roucas Blanc, au pied de la Corniche Kennedy est composé des espaces suivants :

  • le parc balnéaire du Prado et ses plages
  • l’Hôtel Nhow et le Club Nautique La Pelle
  • la base nautique municipale
, Marseille va aménager sa grande Marina Olympique au Roucas Blanc, Made in Marseille
JO 2024 – Le village olympique se dressera sur les plages du Prado

En faire une Marina Olympique et laisser un “héritage” aux Marseillais après les JO

Afin de répondre au cahier des charges du CIO (Comité International Olympique) et être livré pour partie pour le premier test event à l’été 2022 (évènement test préalable aux Jeux Olympiques), le projet doit permettre d’accueillir les épreuves de voile des JO, mais aussi après les 2024, de disposer d’un équipement “sportif moderne et innovant, permettant de répondre à l’évolution de la demande sociale en terme d’activités nautiques“.

La réalisation de l’opération comportera donc deux phases :

  • une première phase provisoire qui consiste à réaliser le pôle France pour accueillir les Jeux Olympiques en répondant au cahier des charges du CIO
  • une deuxième phase dite pérenne qui consiste à aménager le stade nautique dans sa programmation définitive aussi appelée “héritage”, avec les installations municipales pour les Marseillais

Pour une meilleure maîtrise des coûts, le programme livré pour l’organisation des épreuves olympiques doit correspondre au plus près à celui des installations municipales qui occuperont le site après les jeux” précise la ville dans son appel d’offres.

Les équipes qui vont postuler ont jusqu’au 15 mars.

, Marseille va aménager sa grande Marina Olympique au Roucas Blanc, Made in Marseille
Marseille accueillera la voile et le foot pour les JO 2024 aux côtés de Paris

Plus d’infos sur la compétition des JO 2024

Un commentaire

  1. ça me ferait énormement mal au coeur de perdre tout cette espace de verdure au bord de la mer qui est une superbe balade à faire en rendez vous galant, couple ou avec enfant.
    On construit des espace vert d’un coté pour les detruire de l’autre.
    Il a des immeuble anciens dans la zone reconstruisez par dessus ??

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !