Qui sont les femmes et hommes politiques de la région marseillaise ? Premier à annoncer sa candidature pour les municipales à Marseille, le président de la fédération LR 13, Bruno Gilles, s’est prêté au jeu du Clap ! Politique.

Il est le premier à entrer officiellement en campagne pour prendre la relève de Jean-Claude Gaudin à la tête de Marseille, plus d’un an avant les municipales de 2020. Bruno Gilles, sénateur et président de la fédération des Bouches-du-Rhône du parti Les Républicains s’est prêté au jeu du Clap ! Politique.

Seul élu issu de la majorité municipale à avoir à avoir reconnu des manquements des pouvoirs publics en amont du drame de Noailles, il souhaite marquer une rupture avec le mandat de Jean-Claude Gaudin tout en pointant des réussites : « On a beaucoup fait pour Marseille, mais peut-être pas assez pour les Marseillais ».

L’élu, qui ne sait toujours pas s’il devra affronter des candidats au sein de son propre parti (tels que Martine Vassal ou Renaud Muselier) n’hésite pas à pointer les Partenariats Publics Privés (PPP) pour les constructions (d’écoles par exemple) et souhaite revenir dessus. Il n’hésite pas non-plus à évoquer la vente du Vélodrome :


Retrouvez tous les Clap ! Politique :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !