Bâtiment emblématique de Marseille construit en 1930 par la société Eiffel, le hangar du J1 à la Joliette doit devenir la vitrine du port dans les années à venir. Le groupement Vinci avec l’agence Reichen & Robert a été choisi pour y aménager un espace mixte mêlant activités de loisirs et économie. Un complexe haut-de-gamme qui sera en partie accessible au public.

“La Passerelle”, voici le nom du nouveau projet qui va investir le hangar du J1, porté par le groupement Vinci associé à la Caisse des dépôts et à l’agence d’architecte Reichen & Robert (Paris). Ce projet devrait être inauguré en 2023 et le bail durer 70 ans. Le coût du projet devrait avoisiner les 100 millions d’euros.

Au menu : piscine, hôtel, spa, e-sport loisirs aquatiques et de réalité virtuelle

L’extérieur du J1 et ses abords seront réaménagés et ouverts au Marseillais. Il pourront venir se baigner dans la piscine (payante), profiter des espaces de spa, se réfugier à l’ombre sous la canopée où devrait prendre place un « jardin des plantes exotiques, comme celles que les marins marseillais ramenaient de leurs voyages », précise Jean-Marc Forneri, président du conseil de surveillance du GPMM.

À l’intérieur, une grande place sera donnée aux loisirs. Le public pourra venir grimper sur le mur d’escalade ou encore tenter le parcours ninja. Le projet prévoit également un espace de loisirs aquatiques Indoor, l’ Aquaplayground, avec toboggans et jeux d’eau. Les attractions seront aussi virtuelles avec « une des plus grandes salles de réalité augmentée de France », selon Jean-Marc Forneri. Elle devrait se tourner vers le e-sport et pourrait accueillir de grands événements et compétitions dans la discipline des jeux vidéo.

Découvrez le projet en vidéo : 

Le futur J1 sera aussi un espace de travail

Le nouveau J1 fait le plein d’activités ludiques, mais pas que. 10 800 m2 seront dédiés au tertiaire, avec des bureaux affectés notamment aux incubateurs d’innovations, un vaste espace de coworking (2 000 m2) et des espaces destinés à la formation au cœur du monde maritime, seront également proposés sur place. Un espace événementiel et d’expérience accueillera des débats, des spectacles numériques, des compétitions de jeux vidéos…

Le parvis ouvert permettra quand à lui d’accueillir des happenings et des expositions temporaires. La canopée et le jardin seront ouverts à tous, comme c’est le cas aujourd’hui pour le MuCEM.

Le programme plus en détails

  • Un hôtel Mariott de 130 chambres sur deux niveaux (R+2 et R+3) pour 6500 m2, avec un grand restaurant lounge avec terrasse panoramique
  • Un bar-restaurant after-work
  • Un restaurant au bord de la piscine
  • Des halles gourmandes pour des achats ou de la restauration rapide
  • Un espace de remise en forme avec spa et parcours santé
  • L’aquaplayground : un espace de loisirs aquatiques Indoor, le fitness aquagym et loisirs ludosportifs pour un public mixte
  • Un parcours ninja
  • Un mur d’escalade
  • Le bassin animé : divers équipements pourront être installés sur le plan d’eau, notamment une piscine extérieure
  • Du coworking
  • Des espaces de bureaux et de formations
  • Un grand espace événementiel
  • Un parvis ouvert

Cliquez pour agrandir les photos du projet : 

Publié le 11 janvier 2019, mis à jour le 27 aout 2019

3 commentaires

  1. Le vieux rêve de Gaudin prend forme : les activités portuaires sont repoussées toujours plus loin au profit du Tertiaire et des activités de loisirs. A quand la marina sur le plan d’eau ainsi libéré ?

  2. encore un projet de beauf ‘ on se croirait dans les années 80 ‘ et comment vas t on gérer les hordes des quartier Nord qui vont déferler à la piscine etc…???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !