L’association Générations Futures vient de délivrer un classement des départements qui ont utilisé le plus des pesticides en France en 2017.

Selon cette étude, le département des Bouches du Rhône tire son épingle du jeu vis à vis des départements voisins, notamment le Vaucluse, qui monte sur la 1ère marche des départements qui utilisent le plus de glyphosate. Le département du Gard se classe 8e, le Var 13e, les Alpes de Haute Provence 15e. Les Bouches du Rhône arrivent en 66e position, juste devant les Alpes Maritimes.

, L’agriculture dans les Bouches du Rhône, faible consommatrice de glyphosate, Made in Marseille
Carte des ventes de glyphosate par ha et par département (2017)

Contexte

Où achète-t-on le plus de pesticides ? Et lesquels ? Ces questions nous nous les posons régulièrement et nombreux sont celles et ceux qui nous interpellent sur ce sujet. “Nous avons décidé d’y répondre” explique l’association. “Comment ? En utilisant les données officielles de 2017 existantes issues de la fameuse BNVD (base de données des ventes des distributeurs) qui donnent les quantités des différents produits commerciaux pesticides vendus dans chaque département sous la forme d’une feuille Excel de plus de 700 000 lignes ! De ces données nous avons déduit les quantités de matières actives vendues dans chaque département en moulinant longuement ces informations.

, L’agriculture dans les Bouches du Rhône, faible consommatrice de glyphosate, Made in Marseille
La carte de vente des pesticides par département en 2017

Méthodologie de l’étude

Cette carte de base vous propose les données de vente réparties sur le territoire. Chaque département a été étudié de manière individuelle et les données ont été inscrites dans un formulaire générant une carte des ventes de matières actives pesticides par département.  Elle est intéressante car elle indique pour tous les départements les quantités  de matières actives  pesticides vendues. Mais elle ne rend pas compte de la réalité de l’intensité de l’utilisation agricole des pesticides dans les différents territoires car les données ne sont pas rapportées à la surface consacrée à l’agriculture dans chaque département.

Toutes les informations sur le site officiel ici

Un commentaire

  1. si ce n’est pas corrélé à la surface agricole cultivée cela ne donne aucune indication pertinente et aucun moyen de comparaison sur l’effort de réduction des intrants….on pourrait en déduire qu’un bon agriculteur est un agriculteur mort!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !