Le groupe Heineken a annoncé aujourd’hui un investissement de près de 30 millions d’euros pour son site marseillais. L’usine de la Valentine va voir son activité s’accroître de 35% grâce à cet argent.

Sortez les bulles… pas de champagne mais de bière cette fois ! La société hollandaise va investir 28,9 millions d’euros dans son usine de La Valentine (Marseille, 11e) en raison d’un surcroît d’activité. L’arrivée de la marque Desperados dans le groupe n’est pas étrangère à cette augmentation. Pour la première fois, cette bière aromatisée à la tequila sera brassée dans l’usine de l’Est marseillais.

Heineken envisage d’augmenter sa production de 450 000 hectolitres grâce à l’argent injecté, soit 180 millions de petites bouteilles de “HK” en plus ! Les fonds vont également servir à créer une dizaine de postes supplémentaires et à optimiser les performances énergétiques du site à travers une installation biogaz. Aujourd’hui, une bouteille d’Heineken consommée en France sur deux est brassée dans la cité phocéenne. Une hégémonie qui n’est pas prête de s’essouffler.

À lire aussi 


2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !