Le Département des Bouches-du-Rhône s’allie à la Métropole Aix-Marseille Provence pour lancer un Agenda environnemental. Martine Vassal, qui préside désormais les deux institutions, évoque un montant de 1 milliard d’euros déployés d’ici 5 ans. Découvrez les mesures phares de ce programme.

« Plus un jour ne passe, à force d’ouragans, d’inondations ou d’épisodes de sécheresse extrême, sans que la planète nous rappelle la gravité de la situation. Le climat change et je ne pense pas que cela s’améliore. » En faisant référence aux inondations survenues dans l’Aude ce week-end, Martine Vassal, présidente du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille Provence, a lancé ce mardi matin l’Agenda environnemental commun aux deux institutions qu’elle dirige.

C’est dans cet esprit que la présidente a lancé l’Agenda environnemental, qui sera porté de concert et en complémentarité par la Métropole et le Département. « Un plan à l’échelle de notre territoire, qui permet d’agir sur l’ensemble des sujets : la qualité de l’air, la mobilité, la biodiversité, ainsi que la protection de la mer et du littoral ».

« Nous engageons 1 milliard d’euros sur 5 ans pour les mesures en faveur de l’environnement sur tout le territoire », a donc annoncé Martine Vassal, en présentant une série de mesures phares.

5 000 euros pour l’achat de véhicules électriques et 475 bornes de recharge dans le département

La présidente du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille a pointé du doigt la pollution de l’air du territoire, et la responsabilité des voitures sur cette question. Alors que le nombre de voitures électriques est aujourd’hui estimé à 2 500 dans le département, principalement dans des entreprises, Martine Vassal espère porter ce nombre à 8 000 d’ici 5 ans.

Pour inciter les particuliers à se convertir à l’électrique, dès novembre, toute personne habitant le département des Bouches-du-Rhône, sans aucune condition de ressource, pourra bénéficier de 5 000 euros à l’achat d’un véhicule 100 % électrique neuf. Ce dispositif est prévu pour 1 000 véhicules chaque année. « Cette aide viendra compléter celles de l’état, et permettra aux habitants du département de toucher jusqu’à 13 500 euros pour l’achat d’un véhicule électrique ».

, La métropole et le département lancent un Agenda environnemental à 1 milliard d’euros, Made in Marseille

Parallèlement, 475 bornes à recharge rapide ou semi-rapide seront déployées sur l’ensemble des Bouches-du-Rhône d’ici à 2021 afin de permettre à ces nouveaux usagers de « faire le plein » partout sur le territoire.

Électrification des quais du Grand port maritime de Marseille

« Depuis que les services de la Métropole ont emménagé dans la tour La Marseillaise au-dessus du port, je suis frappée par les rejets des cheminées des navires », a déclaré la nouvelle présidente de la collectivité.

Le sujet est brûlant depuis déjà des années : les navires en escale dans le Grand port maritime de Marseille (GPMM) continuent de faire tourner leurs moteurs à quai, ce qui représente une pollution importante de l’air de la ville. Alors que quelques compagnies ( La Méridionale et Corsica Linea ) se sont équipées dernièrement afin de se brancher électriquement à quai, la transition est coûteuse et difficile pour la majorité d’entre-elles.

, La métropole et le département lancent un Agenda environnemental à 1 milliard d’euros, Made in Marseille

C’est pourquoi, afin d’apporter son aide dans cette transition, le Département a acté un contrat d’objectifs avec le Grand port maritime de Marseille pour l’électrification à grande échelle des quais, qu’il financera à hauteur de 6 millions d’euros.


Sur le même sujet : 


Plan vélo : 60 millions d’euros pour développer l’usage du 2 roues

La Métropole investit 60 millions d’euros sur 5 ans dans différentes mesures pour faciliter l’acquisition et les déplacements à vélo. « J’ai trop peur lorsque je me déplace en vélo à Marseille, je n’autoriserai plus aucune création de piste cyclable qui ne soit pas sécurisée » a lancé Martine Vassal.

Créations de pistes cyclables “express” sur des grands axes, rénovation et création de nouvelles pistes sécurisées, 3 000 nouvelles places de stationnement pour vélos, la Métropole espère doubler le nombre d’utilisateurs de vélos d’ici à 2024.

Une mesure phare du Plan Vélo sera notamment une aide à l’acquisition de vélos électriques, dont les prix sont encore élevés. Dès janvier 2019, 1 000 aides à l’acquisition de vélos électriques correspondant à 25 % du coût d’acquisition seront offertes aux particuliers du territoire métropolitain. Le montant de cette aide pourra atteindre 400 euros.

, La métropole et le département lancent un Agenda environnemental à 1 milliard d’euros, Made in Marseille

En dehors de ces mesures phares, l’Agenda Environnemental commun entre le Département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille Provence, accompagnera :

  • La conversion énergétique des transports en commun
  • La transition vers le chauffage à haute performance environnementale pour les particuliers
  • La piétonnisation progressive et la réduction des émissions dans le centre-ville de Marseille
  • La création de parkings relais en périphérie des villes
  • La rénovation énergétique des bâtiments
  • La production d’énergies renouvelables par la croissance du parc éolien et photovoltaïque sur le territoire
  • La création d’un Fonds de transition énergétique et de “décarbonation” de l’industrie

publirédactionnel


À lire aussi : 


 

Un commentaire

  1. Bonjour M. Elziere,
    Je souhaite apporter un complément d’information à votre connaissance. Seule La Méridionale connecte tous ses navires à quai à Marseille à ce jour et ceci depuis fin 2016. Corsica Linea a déclaré son intention de le faire, mais pas avant 2019 pour l’un de ses navires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !