Le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin a rencontré les forains de la plaine ce lundi. Le chantier est repoussé d’une semaine pour trouver un accord afin que le marché continue de vivre durant les travaux. Les forains manifestaient depuis l’annonce de la délocalisation complète du marché et menaçaient de bloquer le chantier.

« C’est un grand pas par rapport au conflit entre les forains et la ville, une véritable ouverture de la part de Jean-Claude Gaudin », a lancé Ely de Travieso, 1er vice-président de la Cpme13, qui faisait partie de la délégation représentant les forains du marché de la Plaine, reçue par le maire de Marseille cet après-midi. 

Ce dernier a en effet approuvé le phasage des travaux de requalification de la place Jean Jaurès afin de permettre au marché populaire de continuer de fonctionner durant le chantier. Les travaux devraient donc se faire par tranches, laissant des espaces de la place libres pour une partie des forains. Une quarantaine d’entre-eux pourra donc continuer d’exercer sur place, sélectionnés pour leur ancienneté, alors que les autres seront accueillis sur différents marchés de Marseille. Afin d’apporter une aide financière aux forains dont l’activité sera perturbée, Jean-Claude Gaudin soumettra au vote du prochain Conseil municipal une réduction de 50% des tarifs de location de l’espace public.

Le 20 septembre, les forains de la place Jean Jaurès, plus communément appelée la Plaine, ont appris que le marché serait délocalisé durant les deux années de travaux prévues pour la requalification de la place. Des manifestations, barrages et actions fortes se sont multipliées depuis alors que le chantier devait démarrer cette semaine.


À lire aussi :


Une semaine de négociations avec le marché maintenu

« La problématique est avant tout économique, on ne peut pas paupériser un secteur et affaiblir des commerçants non-sédentaires comme sédentaires », explique Ely de Travieso, « bien sûr, le marché est réduit, tous les forains ne restent pas, mais l’important est de maintenir une activité et une clientèle durant les travaux ». 

Mais si le maire de Marseille a ré-ouvert la discussion, il reste encore à mettre d’accord les différentes parties, des services municipaux impliqués aux maîtres d’ouvrage. Des négociations auront lieu toute la semaine et devront aboutir. « Nous restons confiants sur la capacité de l’ensemble des parties à trouver le meilleur consensus », a déclaré Ely de Travieso, pour la Cpme13. 

En attendant, le marché sera maintenu cette semaine (mardi, jeudi, samedi) et les travaux ne commenceront pas avant la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !