L’avenir du marché de la Plaine est au coeur de l’actualité cette semaine. Alors que les travaux de rénovation vont démarrer fin septembre et durer deux ans, le marché ne peut être maintenu sur place. Les 240 forains seront relocalisés sur les autres marchés des environs explique la maire (LR) de secteur, Marine Pustorino. Exit donc l’hypothèse du boulevard Chave.


Alors que la place de la Plaine va connaitre une transformation sans précédent durant deux ans de travaux, les forains qui font vivre son marché, voyaient l’avenir d’un oeil incertain.

Retrouvez notre article sur le projet de transformation de la Plaine ici

Retour sur une semaine mouvementée pour les forains de la Plaine

La Provence expliquait il y a quelques jours qu’à la suite d’une réunion de 4h en Préfecture, réunissant l’adjointe au maire (LR) en charge des emplacements, Marie-Louise Lota et Gérard Chenoz, adjoint au maire (LR) et président de la Soleam qui a en charge des travaux de la Plaine, la décision avait été prise : “les forains devraient s’installer sur le boulevard Chave dès la fin du mois. Mieux encore, car là était leur crainte la plus vive, “la Ville s’est engagée à réinstaller sur la place Jean-Jaurès tous les titulaires en règle, une fois le marché réhabilité, livré”, confirme Gérard Chenoz. Et donc, en attendant, “la Ville étudie le linéaire disponible qui peut être proposé sur le boulevard Chave, pour envisager une installation raisonnable qui permette une vie de quartier animée et équilibrée”, poursuit l’élu.

De son côté, la maire de secteur, Marine Pustorino, avait tenu à réagir à cette nouvelle information :

, Les forains de la Plaine relocalisés sur d’autres marchés pendant les travaux, Made in MarseilleFaisant suite à l’article portant sur l’installation des forains du marché de la Plaine sur le Boulevard Chave paru dans la Provence ce matin. Je tiens à préciser plusieurs points : Tout d’abord ces informations relayées par la Provence font écho à une réunion s’étant déroulée en préfecture jeudi dernier. Réunion présidée par la secrétaire générale de la Préfecture et à laquelle je n’ai pas été conviée… D’après nos informations, il a alors été décidé : « D’étudier le linéaire disponible qui peut être proposé sur le boulevard Chave, pour envisager une installation raisonnable qui permette une vie de quartier animée et équilibrée ».

En l’espèce il n’est donc pas arrêté comme l’indique La Provence du jour que « le marché de la Plaine sera sur Chave » d’autant plus que ce choix d’installation ne semble pas être celui souhaité en premier lieu par les principaux concernés. En tant que Maire des 4e et 5e arrondissements je tiens à être très claire. Je ne tolèrerai à aucun moment qu’une pareille décision soit prise sans une concertation avec la Mairie de secteur, ainsi que les habitants et les commerçants du Boulevard Chave / Eugène Pierre, qui je le crois sont les premiers concernés ! En l’espèce comment une installation de plus de 240 forains serait réalisable dans de pareilles conditions ? Quid du stationnement pour les 240 camions des exposants ? Quid de la piste cyclable se trouvant sur le boulevard ? Quid des conditions de sécurité et de l’avis de la RTM concernant la ligne de Tramway à proximité ? Quid de l’accessibilité pour les piétons, les poussettes et personnes à mobilité réduite qui empruntent chaque jour les trottoirs ? Quid des conditions de sécurité et d’hygiène nécessaires à l’installation d’un tel projet dans la précipitation ? En tant que Maire de ce secteur, je n’envisage pas qu’une telle décision soit possible en l’absence de réponses précises à l’ensemble de ces problématiques et d’une concertation préalable avec la Mairie, les habitants, le CIQ et les commerçants.”

Les forains de la Plaine avaient dans la foulée dévoilé hier une nouvelle proposition, envoyée le matin aux services de la ville et à la Préfecture, étudiant la relocalisation d’une partie de leur marché sur le boulevard Chave et les rues adjacentes.

“Le Boulevard Chave en descendant pourrait accueillir à droite l’alimentaire (puisque l’alimentaire nécessite bornes électriques et point d’eau). La partie gauche du Boulevard Chave en descendant pourrait quant à elle accueillir les commerçants nécessitant  un déballage avec véhicule derrière leurs stands (véhicules de + de 20m3). Nous ne disposons pas du métrage entre la rue Terusse et Devilier, mais d’après les information fournies par les services de la ville de Marseille, il y aurait une disponibilité de 270 mètres linéaires. De ce fait, 830 mètres plus 270m: nous arrivons à un métrage de 1200 mètres. Cela permet de placer 240 forains avec des stands de : 4 mètres linéaires et un passage de 50 cm de chaque coté (ceci à leur convenance). Bien sûr, il s’agit de préconisations qui s’appuient sur notre expérience du terrain et de la profession.

, Les forains de la Plaine relocalisés sur d’autres marchés pendant les travaux, Made in Marseille

2 commentaires

  1. j’adore les commentaires que je viens de lire, surtout celui d’Alex, c’est vrai tout ces forains qui se lèvent à l’aube pour aller déballer ce n’est certainement pas pour gagner leur vie et faire vivre leur famille, c’est pour nuire et effrayer les passants qu’ils sont là, c’est leur seul motivation bien évidemment et ça fait plus de quarante ans qu’ils tiennent !!! Peut-être ont-ils comme Axel au fond de leur âme un peu de bon, de beau, de bien être, d’inspiration, de partage, de joie, de bonheur, de détente et d’amour, et oui depuis plus de quarante ans ces sauvages de forains apportent trois fois par semaine un peu d’oxygène à beaucoup de monde. Merci Alex on t’aime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !