Vendredi 3 aout, les habitants du 3e arrondissement de Marseille et les membres de l’association 1 Déchet par Jour s’associent à la start-up Yoyo et Impact Jeunes pour un ramassage de déchets dans la cité Félix Pyat.

« Benne à ordures », « dépotoir à ciel ouvert », « zone sinistrée » … Les habitants de Félix Pyat en ont marre d’entendre qualifier leur quartier de ces noms d’oiseaux. Et nous aussi.” explique Eddie Platt, président de l’association 1 Déchet par Jour.

Il y a quelques semaines Eddie Platt, s’est rendu dans cette cité. A l’aide des enfants présents, il a ramassé plus d’une centaine d’emballages “Capri Sun” en moins d’une heure. Victimes de leurs succès ces pochettes de jus de fruit sont un véritable fléau pour l’environnement terrestre et maritime. C’est comme ça que lui est venue l’idée de venir ramasser les déchets et faire en même temps une opération de sensibilisation dans le quartier.

Au programme

Rendez-vous vendredi 3 août à 16h30, Place Bellevue – Quartier Felix Pyat (parking, espaces communs) devant le bâtiment C14

Armés de gants, sacs poubelles et pinces, les habitants de Félix Pyat s’uniront aux entreprises locales, pour former des équipes de ramassage. Le challenge ? Ramasser un max de déchets ! Les teams qui auront rempli le plus de sacs poubelles seront récompensées. Lots surprises au programme.

Après le ramassage, place au réconfort et à l’amusement ! L’association artistique Pamplemousse se chargera de mettre l’ambiance, certaines habitantes du quartier proposeront des mets du monde. Un buffet qui prendra des airs de fête. L’occasion pour les salariés des entreprises environnantes de créer des liens avec les habitants de cette cité et notamment sa jeunesse. Peut-être le début d’une longue histoire ? De plus, des jeux seront animés de façon pédagogique pour expliquer aux ramasseurs les conséquences des déchets sur l’environnement.

Un commentaire

  1. C’est une très bonne initiative et j’espère que cette opération sera renouvelée plus souvent pour sensibiliser les résidents de Félix Piat et même d’autres cités. Et aussi de leur redonner confiance. Vivre dans un univers propre et respectueux de ses voisins doit être un acte naturel citoyen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !