Jean-Claude Gaudin, le maire de Marseille, a posé la première pierre du futur stade Malpassé jeudi 7 juin 2018. Une rénovation d’une enceinte vétuste datant de 1974 qui s’ancre dans un contexte de modernisation de la ville.

Une première pierre pour le stade et un grand pas pour Malpassé ! Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, a posé jeudi 7 juin 2018, devant les pelleteuses et les vestiges de l’ancien stade Malpassé au cœur du quartier du 13e arrondissement de Marseille, sous une pluie diluvienne, la première pierre de la future enceinte prévue pour l’été 2019.

Exit donc l’ancien stade mis en service en 1974 qui accueillait chaque année les 460 licenciés du club de football local et de nombreuses compétitions, remplacé par une nouvelle enceinte refaite à neuf répondant aux normes de troisième catégorie fixées par l’UEFA. Un chantier colossal qui prévoit un rajout de 150 places dans les tribunes, les portant à un total de 950, la création de vestiaires, de pistes de course mais surtout le remplacement du terrain stabilisé en pelouse synthétique naturelle.

, Rénovation enclenchée pour le stade de Malpassé, Made in Marseille
Pose de la première pierre du futur stade Malpassé par Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, Martine Vassal, présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, et les élus © Ville de Marseille

 “Nous poursuivons les efforts de transformation de la ville”

Pour s’offrir ce nouveau joyau, la mairie de Marseille et le Conseil départemental, cofinanceur du projet, ont dû débourser un peu plus de 4,7 millions d’euros. Une somme à la hauteur des travaux à fournir pour rendre ses lettres de noblesse et moderniser des arrondissements aux mobiliers vétustes, comme promis par la mairie depuis 2010. “À travers la construction de ce nouveau stade, nous poursuivons les efforts de transformation de la ville, engagés il y a dix ans avec l’ouverture de son nouveau centre social, le premier de ses équipements publics à être reconstruit à neuf”, souligne Jean-Claude Gaudin, devant une foule de journalistes et d’acteurs de la vie locale venus spécialement pour l’occasion.

“Nous sommes dans une cité dont on parle de manière particulièrement négative. Lui offrir un nouveau stade c’est permettre aux jeunes d’accéder au sport, aux valeurs de l’activité sportive et de voir la vie d’une autre façon”, s’enthousiasme Martine Vassal, présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône qui a apporté un soutien financier de plus de 1,5 million d’euros pour la bonne marche des travaux.

À lire aussi 

“Malpassé se transforme et devient un nouveau quartier !”

Un investissement de la Ville dans le domaine sportif loin d’être le premier. Entre 2016 et aujourd’hui, 40 millions d’euros sont sortis des poches de la municipalité pour la rénovation des équipements sur l’ensemble du territoire. “Depuis trois ans nous, investissons beaucoup d’argent dans les rénovations. Nous essayons de faire des choses, de progresser que ce soit ici comme dans toute la ville, pour satisfaire l’ensemble des sportifs marseillais”, analyse, enjoué, Richard Miron, adjoint aux Sports. Et la politique de modernisation ne se limite pas au simple domaine sportif puisqu’elle s’étend sur l’ensemble du tissu social du quartier.

“Les collectivités ont redessiné le quartier en créant de nouvelles voies et de nouveaux espaces publics. Avec l’avenue Raymonde Martin et les rues Alida Rouffe […] Malpassé se transforme et devient un nouveau quartier !”, s’exclame Jean-Claude Gaudin.

Et les chantiers ne sont pas prêts de se terminer, 60 nouveaux logements sociaux devant sortir de terre dès l’année prochaine.

Un commentaire

  1. C’est très bien de construire des stades tout neuf pour que les jeunes des quartiers n’en sortent surtout pas et n’aillent pas en centre ville pour montrer qu’ils existent. On en parle du nombre incalculable d’éboueurs, de camion de nettoyage de la voirie qui ont été mobilisé ce jour-là pour montrer un semblant d’apparence de ce quartier et faire en sorte que Monsieur Jean-Claude GAUDIN, Madame VASSAL et Madame CORDIER se sente en paix avec eux-mêmes. Je vous invite à venir faire un tour dans ce quartier quand il n’y a pas un quelconque élu de la République dans les parages pour voir à quoi ça ressemble EN VRAI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !