Au cœur du Pôle technologique de Château Gombert, le parc Athéna offre la possibilité aux Marseillais curieux de s’occuper d’un jardin partagé. Il s’agit du 52e à Marseille.

La Ville de Marseille a signé en mars 2010 la “Charte des jardins partagés marseillais” afin de développer ce type de jardins, qui permettent de recréer de la proximité et de la solidarité au sein d’un espace collectif à entretenir. Ils peuvent prendre la forme de jardins d’agrément, potagers, jardins pédagogiques ou terrains de jeux. Ce type de jardin est une solution à la fois paysagère et environnementale au milieu urbain, puisqu’il s’intègrent davantage de nature sur le territoire phocéen. C’est aussi une solution économique pour ses jardiniers en herbe. Dans le cas des potagers, les jardins permettent d’obtenir de savoureuses récoltes, partagées entre les adhérents. Aujourd’hui, ils représentent 4 hectares de jardinage éco-responsable à Marseille, dispersés dans de nombreux quartiers de la ville.

Le jardin partagé du parc Athéna

Ce jardin familial au cœur du Pôle technologique de Château Gombert s’étend sur 7860 m². Il a été aménagé dans la partie Est du parc paysager et mis à disposition des habitants par la ville de Marseille. Son inauguration a été réalisée le 25 juin 2016, à la suite des jardins partagés des Escourtines (11ème arr. de Marseille), de la Calade (15ème) et de Saint-Anne (8ème).

Il fait le lien avec l’ancienne activité agricole et rurale du quartier de Château Gombert. Divisé en parcelles individuelles, cet espace permet à chaque jardinier de cultiver des plants potagers. Sa gestion est confiée à l’association « Les jardins familiaux du théâtre Athéna de Château Gombert », qui affecte un lot à chaque jardinier adhérent.

Et comme l’embellissement du cadre de vie est l’affaire de tous les citadins, un espace de 48m² est géré par l’Association Régionale pour l’Intégration des personnes handicapées (ARI) tandis qu’une jardinière à vocation pédagogique apprend aux enfants les joies du jardinage.

En lui-même, le parc Athéna s’étend sur 14,5 hectares d’anciennes terres agricoles. Il doit son nom au théâtre datant du début du XXe siècle dont on peut observer les vestiges. Cette reproduction du temple d’Athéna, érigé sur l’Acropole est l’un des premiers édifices réalisés entièrement en béton armé et a accueilli de nombreux spectacles au XXe siècle. En 2017, le parc a obtenu le label Ecojardin grâce à une série de démarches entreprises par la Ville de Marseille. Le label garantit une gestion écologique du parc, comme avec l’absence de désherbage chimique, de fontainerie, ou la participation d’écoles à l’aménagement du parc.

À découvrir aussi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !