Avec Job’Hopps, les personnes à la recherche d’un deuxième temps partiel disposent désormais d’un outil adapté à leur démarche. L’application recense des milliers d’offres d’emploi, toutes en CDI, pour permettre aux employés en temps partiel de cumuler un deuxième emploi et ainsi de mieux finir les fins de mois.

En France, environ cinq millions de personnes travaillent à temps partiel. Parmi elles, nombreux sont les salariés en temps partiel “subi”, à savoir qu’ils souhaiteraient travailler plus mais n’en ont pas l’opportunité. C’est de ce constat qu’est parti Samuel Dewitte, directeur des ressources humaines chez Hopps Group, a l’origine de l’application. “Au sein même de notre groupe, sur 16 500 distributeurs de prospectus, 8 000 chaque année partaient faute d’arriver à vivre correctement avec un temps partiel. D’où l’idée de les aider à trouver un deuxième emploi CDI à temps partiel pour qu’ils soient mieux dans leur vie et nous éviter autant de turn-over”, explique le DRH.

Et Frédéric Pons, président du groupe Hopps, d’ajouter : “Pourquoi on fait des CDI à temps partiel ? Car nos clients sont des distributeurs qui veulent que leurs prospectus soient distribués avant le mercredi soir. Donc les emplois que l’on propose vont du lundi au mercredi. Ce sont des contraintes client et non pas une volonté délibérée de l’entreprise”. Autre exemple : des temps partiels tard le soir ou tôt le matin pour des postes de personnel d’entretien pour répondre aux besoins d’entreprises qui ont besoin que le ménage soit fait en dehors de leurs horaires d’ouverture.

Des offres d’emploi géolocalisées

Concrètement, l’application Job’Hopps recense gratuitement les offres d’emploi en temps partiel d’entreprises, qu’il s’agisse de grands groupes ou même de TPE et PME. La particularité est que les offres sont géolocalisées afin de permettre aux utilisateurs de postuler à celles qui correspondent le plus à leur zone géographique de prédilection. Ils peuvent également créer des alertes emploi pour être informés des nouvelles offres à pourvoir dès leur arrivée sur la plateforme.

Depuis la création de l’application, il y a environ un mois, 7 000 offres ont déjà été éditées au niveau national dont environ 1 000 sur la région PACA. Par le groupe Hopps mais aussi par des entreprises partenaires comme Onet, O2 ou encore Autogrill, des entreprises qui proposent beaucoup d’emplois à temps partiels dont les contrats de travail sont complémentaires les uns aux autres. Un millier de candidatures a déjà été envoyé et est en phase de recrutement. Samuel Dewitte espère atteindre la centaine de recrutements validés d’ici quinze jours.

, Job’Hopps – La 1ère appli française dédiée à la recherche de job complémentaire, Made in Marseille

Coupler à la fois un job dans le privé et un autre dans le public ?

Bien que destinée principalement aux personnes travaillant déjà à temps partiel et recherchant un emploi complémentaire, Job’Hopps ne refuse toutefois aucun profil. Ainsi, des personnes à la recherche d’un premier emploi peuvent également postuler aux offres présentes sur la plateforme. Pôle Emploi propose d’ailleurs l’application sur son Emploi Store qui recense divers outils en faveur de l’emploi.

À termes, le groupe Hopps espère encore plus toucher le domaine public grâce à son application. “Et si on imaginait, demain, que Job’Hopps permette de cumuler un temps partiel dans le privé et aussi un temps partiel dans les administrations publiques ?”, lance Samuel Dewitte. Après la mutualisation des entreprises privées au sein d’une même application, gratuite également pour les professionnels, le DRH souhaite ainsi tendre vers la mutualisation entre secteurs privé et public dans le but “d’améliorer la qualité de vie des salariés”.

Par Agathe Perrier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !