Par Thomas Riquet

Jeudi, la cité phocéenne s’est transformée en terrain de jeu de la citoyenneté pour les 315 collégiens marseillais venus participer à une course d’orientation pas comme les autres. 

City Raid Andros, Le City Raid Andros fait escale à Marseille, Made in Marseille
Le City Raid Andros sur le Vieux-Port © TR

Au matin sur le Vieux-Port, le village City Raid Andros s’anime. Les 52 équipes, constituées de 6 collégiens accompagnés d’un encadrant, se préparent à partir. L’excitation est palpable, bientôt Caroline Pozmentier, adjointe au Maire de Marseille, déléguée à la Sécurité Publique et Prévention de la délinquance, va bientôt donner le départ. J’en profite pour interroger quelques collégiens pour recueillir leurs impressions et tester leurs connaissances. Il est encore tôt et Eliot, 12 ans, m’indique le club Pernod lorsque je lui demande où se trouve la mairie. Qu’importe l’objectif de cette course est justement de partir à la découverte de la ville et de ses institutions, tout en développant leur sens civique et citoyen.

City Raid Andros, Le City Raid Andros fait escale à Marseille, Made in Marseille
L’équipe organisatrice © TR

« On ferait ça dans une salle de cours, les enfants s’ennuieraient au bout de deux minutes », souligne Bruno Pomart à l’origine du projet. Cet ancien policier du Raid a imaginé ce parcours d’orientation à la suite d’émeutes et d’incivilités à Corbeil-Essonnes en 2002. Constatant les relations parfois tendues que les jeunes des quartiers dits « sensibles » entretiennent avec les institutions et plus particulièrement avec les policiers, il imagine de les faire se rencontrer dans un cadre différent. Le City Raid Andros était né, il fête cette année sa 14ème édition, et compte aujourd’hui une cinquantaine d’étapes dans toute la France.

City Raid Andros, Le City Raid Andros fait escale à Marseille, Made in Marseille
Les jeunes au départ © TR

Peu de temps après le départ, nous retrouvons une équipe de courageux à Notre Dame de la Garde, passage comportant un bonus de 20 point car excentré. Bandeau sur la tête pour être identifiables, les collégiens écoutent attentivement le gardien du musée leur donner un historique rapide des lieux. Ils répondent ensuite aux questions posées par deux membres de l’organisation. Et… « Combien mesure la statue dorée de la basilique ? » « 11 mères ! » C’est un sans-faute pour cette équipe du collège Chartreux. La course continue, ils filent rapidement sur le vieux port pour une mise en situation avec la Police scientifique et enchaîner ensuite avec une initiation à la boxe.

City Raid Andros, Le City Raid Andros fait escale à Marseille, Made in Marseille
Session boxe © TR

Appuyée par la Ville de Marseille et par l’association nationale Défi Solidarité, l’association Raid Aventure Bouches-du-Rhône est l’organisateur local de la course. Cédric Bugeia, son président, est heureux du bon déroulement de la course et se projette déjà : « l’an prochain, nous allons ouvrir la course aux CM2 et nous allons inclure le City Raid dans le projet scolaire. » D’après Caroline Pozmentier, « la participation pourrait encore grimper jusqu’à 600 ou 700 enfants en 2016 et je proposerai que Marseille organise la finale nationale en 2017 en tant que Capitale européenne du sport».

City Raid Andros, Le City Raid Andros fait escale à Marseille, Made in Marseille
Les jeunes et la police © TR

« Cette manifestation est importante dans la prévention de la délinquance, glisse Bruno Pomart. Lorsque tu demandes à un enfant, ‘Quand va-t-on au commissariat ?’ et qu’il te répond ‘Quand on est mis en garde à vue.’, sans envisager le secours ou le renseignement, tu comprends que faire dialoguer des policiers avec des jeunes au cours d’un jeu, ce n’est pas anodin. » Souhaitons au City Raid Andros, bonne continuation et félicitons les cinq équipes de collégiens qualifiées pour la grande finale nationale à Paris, le 17 juin prochain.

Thomas Riquet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !