Pour 2018, la région Sud, anciennement appelée PACA, a choisi de faire du sujet de l’environnement l’une de ses priorités avec l’économie et l’éducation.

L’institution va y consacrer 20% de son budget d’investissement, soit plus de 350 millions d’euros, avec pour ambition de faire de la région “le moteur des accords de la COP21” selon son président, Renaud Muselier (LR).

À lire aussi

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur a élaboré un « plan climat » qui comprend 100 initiatives sur cinq axes prioritaires :

  • L’éco-mobilité, afin de mieux préserver les ressources disponibles, protéger l’environnement et garantir la santé et le bien-être des habitants,
  • Une région neutre en carbone à l’horizon 2050 avec le développement des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique,
  • Encourager les initiatives et innovations qui agissent contre le réchauffement climatique et en faveur de l’environnement,
  • Préserver le patrimoine naturel de la région,
  • Améliorer le bien vivre sur le territoire régional.

Pour 2018, la région a ainsi prévu de consacrer 20% de son budget d’intervention au financement de ce plan climat. Renaud Muselier, président de la région PACA, a même l’ambition d’augmenter la part de l’environnement à 30% du budget d’intervention d’ici la fin de son mandat, en 2021.

Des premiers résultats d’ici 3 ans

Parmi les 100 mesures du plan climat de la région PACA, certaines doivent aboutir à des résultats d’ici les trois prochaines années. Parmi elles : équiper le réseau routier d’une borne électrique tous les 100 kilomètres, réduire la consommation d’énergie dans les lycées de 20% et équiper 30% des établissements de toitures photovoltaïques ou encore multiplier par deux le nombre de parcs photovoltaïques.

D’autres mesures concernent, elles, le plus long-terme. Par exemple, la région PACA s’est fixée l’objectif zéro plastique en 2030, sauvegarder d’ici 20 ans des filières et des cultures agricoles emblématiques de la région ou réduire de 50% la consommation d’énergie fossile d’ici 2050.

« L’objectif est de faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur le moteur des accords sur le climat. Ce plan climat s’inscrit dans une démarche globale du pacte mondial pour l’environnement, et la région PACA sera le territoire moteur en la matière », met en avant Renaud Muselier.

Pour 2018, le budget de la région PACA s’élève à près de 2,5 milliards d’euros, en hausse de 108,5 millions d’euros par rapport à 2017. La plus grosse partie de ce dernier est consacré aux dépenses d’intervention réparties de la façon suivante :

  • 770 M€ pour les transports, mobilité et grands équipements,
  • 378 M€ pour l’emploi, la formation professionnelle et l’apprentissage,
  • 236 M€ pour les lycées,
  • 159 M€ pour l’aménagement du territoire et le développement durable,
  • 149 M€ pour le développement des entreprises, l’innovation et le rayonnement international,
  • 79 M€ pour la culture, la jeunesse et le sport,
  • 54 M€ pour l’Europe et la coopération

Par Agathe Perrier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !