Nous allons lancer l’expérimentation d’une desserte maritime entre la Pointe-Rouge et les Goudes“, c’est ainsi que Guy Teissier, président de la Communauté urbaine MPM a dévoilé son nouveau projet de navette maritime pour relier les Goudes au réseau de navettes géré par la RTM depuis 2012. Le président l’a répété “c’est une expérimentation“, comprenez là que si le résultat n’est pas probant, dans trois mois, exit la balade en bateau direction l’extrémité Sud de la ville.

maritime, Une nouvelle navette maritime entre la Pointe-Rouge et les Goudes, Made in Marseille
La navette maritime RTM

9 allers – retours par jour pendant 3 mois

Le projet comprend l’exploitation d’une ligne maritime entre la Pointe-Rouge et les Goudes pour une période de 3 mois à raison de 9 allers-retours par jour entre 9h et 20h. La date de mise en service n’est pas encore fixée, mais on imagine un lancement avant l’été pour couvrir au moins la période juillet – août. Compte tenu des autorisations et des constructions nécessaires pour l’amarrage des navettes, début juillet semble une bonne date.

“Si le service pose des problèmes pour les habitants, les restaurateurs et les touristes, le projet sera abandonné”

maritime, Une nouvelle navette maritime entre la Pointe-Rouge et les Goudes, Made in Marseille
Les Goudes © Lionel Duval

 

Côté tarif, pas de bouleversements, avec un billet unitaire à 5 euros comme cela se fait aujourd’hui pour les autres navettes du réseau au départ de la Pointe-Rouge, du Vieux-Port ou de l’Estaque, et au tarif classique d’un ticket de bus, de métro ou de tram pour les abonnés Transpass.

maritime, Une nouvelle navette maritime entre la Pointe-Rouge et les Goudes, Made in Marseille
Guy Teissier

Quand il est question de savoir si cette navette engendrera la saturation du petit village du bout du monde, Guy Teissier répond que MPM expérimente ce dispositif avant-tout pour “limiter le trafic automobile en direction des Goudes ce qui représentera environ 300 véhicules en moins par jour “, avant de préciser que “si le service pose des problèmes pour les habitants, les restaurateurs et les touristes, le projet sera abandonné“. Mais, là aussi le président est confiant, il a d’ailleurs “discuté longuement avec le président du CIQ des Goudes“. Et puis, à l’Estaque, poursuit-il “les habitants ne veulent plus qu’on arrête les navettes, donc nous sommes confiants“. 

Si ça marche, en 2016, il est prévu que l’exploitation dure 5 mois pour une ligne cette fois entre le Vieux-Port et les Goudes, avec les mêmes fréquences et amplitude horaire que les deux autres lignes, et un tarif identique.

Côté chiffres, le réseau global de navettes maritimes accueille en moyenne 95% de promeneurs et touristes et 5% de Marseillais qui se rendent au travail, selon un sondage réalisé par la RTM sur l’année 2014. Depuis 2012, 1,3 millions de passagers ont embarqué sur une navette, un beau succès. 

Et à l’Estaque ?

Pas question de remettre en question la desserte de l’Estaque comme certains Marseillais le pensent, Guy Teissier est ferme sur ses positions et affirme “Je n’ai jamais eu l’intention de renoncer à ces navettes“. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !