Publié le 30 mars 2015, mis à jour le 25 juin

C’est une vraie révolution culturelle que s’apprête à vivre Marseille. Le 28 juin 2015, la ville accueille le Delta Festival, un immense rassemblement étudiant sur les plages du Prado. 40 000 personnes sont attendues de l’Europe entière pour un concept inédit, en guise de before du Sziget festival de Budapest, qui rassemble chaque année 400 000 spectateurs ! Et l’événement est bien sûr organisé par des étudiants, désireux de faire de redorer le blason de la région.

festival, [Delta Festival] C’est parti pour le plus gros festival étudiant du Sud de la France !, Made in Marseille
Parmi les têtes d’affiches, on attend Gush, Lost Frequencies, Faul, ou encore Milk and Sugar, Ninetoes, Mozambo et Kristian Nairn (Hodor de Games Of Thrones)

 

Marseille, capitale européenne des soirées étudiantes ?

Pourtant, la ville a des atouts. Un cadre de vie exceptionnel, des universités très bien positionnées sur le plan national et international avec la plupart des filières d’études supérieures proposées sur Aix ou Marseille, des prix de l’immobilier encore relativement bas par rapport à Paris et donc une attractivité toute logique… Seul point noir, une réputation qui reste à améliorer. Et, c’est là que le Delta Festival entre en jeu. L’objectif ? Organiser un événement unique mêlant musique, conférences, activités sportives et détente sur un même lieu : les Plages du Prado. 

Olivier Ledot, Président du festival nous explique comment son projet a séduit les élus de la ville, pourtant parfois réticents à l’organisation de concerts en plein air à Marseille : “C’est l’objet social du projet qui les a séduit. Attirer plus d’étudiants à Marseille, et lutter contre la mauvaise image de la ville que peuvent avoir certains étudiants. Nous voulons montrer que Marseille a une vie étudiante hyperactive. C’est pour cela que nous organisons un événement à dimension européenne. Nous avons également envie qu’à l’issue de leurs études, les étudiants installent leurs activités sur notre territoire, et ne partent pas comme la plupart le font sur Paris ou ailleurs pour monter leur entreprise ou trouver un travail“.

Quand au rôle de la musique sur cet événement, l’intéressé répond “La musique, c’est un quart du festival. On aura aussi un quart réservé au sport, un autre au village associatif qui proposera des conférences et enfin la dernière partie sera réservée à la détente“. L’ensemble du festival sera d’ailleurs en accès libre, seule l’entrée pour assister aux concerts sera payante, avec un prix lui aussi très accessible : 20 euros pour 12 heures de concert ! 

festival, [Delta Festival] C’est parti pour le plus gros festival étudiant du Sud de la France !, Made in Marseille

Le programme ?

Le 27 juin 2015, à partir de 14h, 40 000 étudiants sont attendus au Sud de Marseille pour participer à de nombreuses conférences en médecine, économie, etc. Et chaque bureau d’étudiants disposera d’un stand pour informer les visiteurs. 300 bénévoles, des étudiants, sont également attendus pour faire de cet événement une grande réussite.

La scène accueillera les artistes de 14h à 2h. Ils se succéderont sur des sets de 1h à 1h30. Plusieurs styles de musiques pourront être écoutés, comme des groupes de rock ou de la musique électronique. Parmi les têtes d’affiches, on retrouve Gush, Lost Frequencies, Faul, ou encore Milk and Sugar, Ninetoes, Mozambo et Kristian Nairn (Hodor de Games Of Thrones).

Côté sport, vous pourrez découvrir une vingtaine de disciplines :  beach volley, beach soccer, bubble bump, escalade, yoga en plein air ou encore des sports plus extrêmes comme une initiation au parcours, et un parcours du combattant organisé par le BDE des STAPS de Luminy à Marseille.

Le teaser du Festival


Des têtes bien remplies !

Pour ne pas voir arriver “les embrouilles”, les étudiants organisateurs ont pensé à tout :

  • Organisation des transports en commun avec la RTM, afin d’optimiser l’accès au festival sans gêner le reste de la ville
  • Ecologie et respect de l’environnement avec une organisation éco-responsable : utilisation prioritaire des transports en commun, gestion des déchets avec un système de tri sélectif, stands, ateliers sur les déchets, affiches de prévention, nettoyage du site dès la fin du festival, utilisation d’équipements et d’installations visant à réduire les consommations d’eau et d’énergie, information et sensibilisation…

Les partenaires du projet

La ville de Marseille, le Conseil général des Bouches du Rhône, la Région PACA, Marseille Provence Métropole, Aix-Marseille Université, le CROUS et la SACEM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !