Associées à l’image de Paris, ville où elles ont été implantées pour la première fois, les Fontaines Wallace sont aujourd’hui présentes partout en France et dans le monde. Y compris à Marseille puisque la ville en compte huit, situées dans des lieux emblématiques ou moins connus.

Les fontaines Wallace se reconnaissent à leur architecture très typique et qui respecte un cahier des charges bien précis :

  • La taille : assez grande pour être visible de loin, mais pas trop pour ne pas rompre l’harmonie du paysage ;
  • La forme : à la fois pratique d’utilisation et esthétique ;
  • Le prix : abordable pour permettre l’installation de dizaines d’exemplaires ;
  • Le matériau utilisé : résistant, facile à travailler, et commode d’entretien.
, Connaissez-vous l’histoire des mythiques Fontaines Wallace de Marseille ?, Made in Marseille
Une des fontaines Wallace de Paris © Mbzt

Elles ont fait leur apparition pour la première fois dans la capitale française en août 1872 avec la mise en eau de la fontaine du boulevard de la Villette. Si le choix de l’emplacement de cette fontaine et des suivantes est laissé à la ville de Paris, sa création et sa conception ont été financées grâce à la philanthropie de Sir Richard Wallace. À cette époque, la France sort de la guerre de 1870 déclarée par Napoléon III contre la Prusse. La capitale, endommagée par cet épisode, se reconstruit alors par les nombreux dons de bourgeois philanthropes, certains pour entretenir leur réputation et d’autres par simple charité chrétienne.

Sir Richard Wallace, britannique de naissance mais français « d’adoption », décide de faire profiter aux Parisiens de la fortune héritée de son père en 1870, de façon efficace mais discrète. Et c’est dans les fontaines qu’il voit la possibilité de réaliser son souhait puisque, à cette époque, le prix de l’eau est très élevé en raison de la destruction de nombreux aqueducs à la suite de la guerre et du siège de Paris. Avec ces fontaines, il permet aux démunis d’avoir accès à une source d’eau potable gratuite tout en participant à l’embellissement de la ville.

Sir Wallace crée quatre modèles de fontaine, de taille et de conception différentes. Toutes sont par contre réalisées avec de la fonte, matériau économique et facile à mouler tout en étant robuste. Pour que son projet puisse se concrétiser le plus vite possible, il en laisse la charge à un sculpteur, Charles-Auguste Lebourg, qui améliore ses croquis en de véritables œuvres d’art.

Aujourd’hui, on trouve des fontaines Wallace un peu partout en France comme à Toulouse, Nantes et même Bordeaux, bien que c’est à Paris que l’on en compte le plus. Il en existe aussi dans le monde, notamment à Los Angeles, Londres ou Montréal.

À Marseille, on en compte actuellement huit, réparties un peu partout dans le centre-ville :

  • Allées Gambetta, juste à côté du kiosque à musique (1er)
  • Place Bernard Cadenat, sur la place de l’école primaire (3e)
  • Parc du Palais Longchamp (4e)
  • Place Jean-Jaurès, devant le square Yves Montand (5e)
  • À l’intersection de la rue des Trois-Rois et de la rue des Trois-Mages (6e)
  • Place Edmond Rostand (6e)
  • Place du Terrail (7e)
  • Place Louis Goudard (15e)

Découvrez les fontaines Wallace de Marseille sur la carte


Découvrez d’autres histoires insolites sur Marseille

Par Agathe Perrier

Un commentaire

  1. bonjour merci de cet article très intéressant, je connaissais le nom, et j’ai souvent passé devant elles sans les voir vraiment, dorénavant j’y prendrai garde et les verrai différemment…
    je lis toujours avec attention les news de marseille, bonne initiative, on ne connait pas touijours très bien notre ville……cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !