Avec pour mission principale l’accompagnement des cadres et des jeunes issus de l’enseignement supérieur, l’Apec (Association pour le travail des cadres) vient de lancer une opération de parrainage à l’égard des jeunes diplômés issus des quartiers prioritaires de Marseille. Cette première édition a vocation à donner un coup de pouce à ces jeunes pour qui bien souvent la recherche d’emploi est encore plus compliquée que les autres.

De façon générale, l’Apec accompagne et conseille les cadres tout au long de leur parcours professionnels ainsi que les jeunes issus de l’enseignement supérieur. Les premiers trouvent à l’Apec toutes les informations dont ils ont besoin sur le marché du travail dans leur secteur ou non, les offres d’emploi de cadre et même des conseils et des services pour anticiper et envisager les différentes possibilités qui s’offrent à eux, comme une reconversion par exemple.

Quant aux jeunes, qu’ils soient encore étudiants ou tout juste diplômés, ils bénéficient à l’Apec de conseils et accompagnement pour élaborer et mettre en œuvre un projet professionnel, se préparer aux entretiens de recrutement, construire leur plan d’action ou encore identifier les entreprises à prospecter. (Retrouvez leurs CV en ligne ici)

, Une opération de parrainage pour accompagner les jeunes des quartiers prioritaires vers l’emploi, Made in Marseille

Un parrainage comme outil complémentaire de recherche d’emploi

31 jeunes diplômés issus des quartiers prioritaires de la Politique de la Ville et inscrits dans une démarche de recherche d’emploi sont ainsi accompagnés depuis la fin du mois de septembre par autant de parrains. Ces derniers peuvent être chefs d’entreprise, cadres ou DRH dans des entreprises locales.

Le but de ce parrainage n’est pas de remplacer les structures d’aides à la recherche d’emploi comme Pôle Emploi ou l’Apec, mais de poser un autre regard sur le parcours du jeune diplômé et de l’aider de façon complémentaire. Cela passe par des conseils, des échanges ou même par une ouverture du réseau du parrain à son ou sa filleul(e).

Cette opération baptisée « SésÂme Jeunes Talents » est la première du genre lancée par l’Apec. Si elle se révèle concluante, nul doute qu’elle sera reconduite dans le futur. Car le parrainage est quelque chose qui « se pratique depuis toujours dans le monde de l’entreprise et qui a déjà fait ses preuves », comme le souligne Jean-Luc Monteil, président du Medef Paca et parrain d’honneur de cette première édition.

Les portraits des binômes à découvrir

Pour mettre dans la lumière cette initiative positive lancée par l’Apec, Made in Marseille a suivi et suit encore quelques-uns de ces jeunes durant les six mois de leur parrainage. Dès la semaine prochaine, la rédaction publiera leurs portraits, en présentant les solutions qu’ils ont trouvées pour leur insertion professionnelle, les conseils pratiques qu’ils ont à donner, leur retour d’expérience, leurs doutes et les effets positifs de cette opération de parrainage.

Made in Marseille a le souhait de révéler des portraits de jeunes, qu’ils soient diplômés, chômeurs, hommes ou femmes, entrepreneurs, artistes, sportifs, étudiants, au RSA, voyageurs, en leur donnant régulièrement la parole.

Par Agathe Perrier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !