L’heure est au débroussaillage pour le parc Foresta, créé en octobre 2016 dans les quartiers Nord de Marseille. Et pour rester fidèle à ses principes écolos, l’équipe qui l’entretient a fait appel à 10 ânes. Des animaux qu’il est en plus possible d’aller voir de plus près.

C’est au pied du centre commercial de Grand Littoral, sur des terres presque à l’abandon, qu’un futur espace vert voit petit à petit le jour. Espace de déambulation, musique, ateliers et autres projets se côtoieront dans le futur pour créer un village accessible à tous autour de l’économie sociale et solidaire et bien plus. Des dispositifs iront même jusqu’à explorer des thématiques aussi variées que l’agriculture urbaine, l’innovation écologique, le sport, l’éducation, l’art et la culture..

En attendant l’émergence de ce projet, le parc est déjà en accès libre pour le public. Depuis quelques jours, il a même été investi par 10 ânes venus spécialement des Alpes pour le débroussailler et contrer ainsi les risques d’incendie. « Nous avons souhaité faire venir des animaux plutôt que d’utiliser des engins mécaniques par souci écologique. Ça permet en plus de créer du lien avec les habitants du quartier et les Marseillais », met en avant Léa Ortelli, coordinatrice de Foresta au sein de l’association Yes We Camp qui mène le projet.

, Des ânes investissent le parc Foresta dans les quartiers Nord de Marseille, Made in Marseille
10 ânes seront présents dans le parc pendant tout le mois de juin pour le débroussailler © Yes We Camp

Les équidés resteront normalement sur le site pendant tout le mois de juin. La durée dépendra de l’avancée du débroussaillage, le parc faisant tout de même 16 hectares. Les Marseillais sont invités à venir à leur rencontre en respectant toutefois quelques règles : ne pas rentrer dans leur enclos et ne pas non plus leur donner à manger.

Les mercredis après-midi, des rendez-vous sont aussi organisés afin de discuter avec l’équipe de Foresta de l’avenir du site (voir infos pratiques en bas de l’article) et de nettoyer derrière le passage des ânes. « Une fois qu’ils ont brouté, cela fait apparaître des déchets qu’il faut enlever. Mais ça révèle aussi de belles choses et de belles fleurs que l’on fait en sorte de mettre en avant », ajoute Léa Ortelli.

, Des ânes investissent le parc Foresta dans les quartiers Nord de Marseille, Made in Marseille
Le public peut venir à la rencontre des ânes à condition de respecter certaines règles © Yes We Camp

Trois grands axes pour un même parc

Le parc Foresta est situé sur les terres de la « Coulée verte », là où les lettres géantes « Marseille » ont été installées pour promouvoir le lancement de la série éponyme, produite par Netflix. Il tient son nom de l’ancien propriétaire des terrains, le marquis de Foresta.

, Des ânes investissent le parc Foresta dans les quartiers Nord de Marseille, Made in Marseille
La coulée verte sous Grand Littoral

La vocation première de ce futur parc est d’être un endroit ouvert au public, de déambulation, de pique-nique et de pratiques sportives. Mais pas seulement. Des porteurs de projets pourront venir s’y installer pour y développer leur concept comme par exemple une ferme ou des activités tournées vers la formation ou l’insertion.

Un bâtiment va aussi être construit au cœur du parc selon des techniques d’écoconstruction et l’utilisation de matériaux naturels et à faible impact carbone. Pour le moment appelé « Station Foresta », il accueillera une cantine, une salle d’études, des bureaux, des espaces de travail partagé, des espaces pour les associations… « On aimerait bien qu’il y ait un espace dédié à de l’information citoyenne pour que des personnes qui n’ont pas forcément l’habitude de connaître leurs droits puissent venir s’informer », ajoute Léa Ortelli, coordinatrice du projet Foresta au sein de Yes We Camp.

En parallèle, l’organisation de mini événements sur un week-end ou plusieurs jours pour faire découvrir Foresta continueront d’être programmés comme cela s’est fait depuis deux ans.

, Des ânes investissent le parc Foresta dans les quartiers Nord de Marseille, Made in Marseille
Croquis des différentes idées imaginées par Yes We Camp pour Foresta.

Ouverture complète prévue pour 2020

L’ensemble des équipements devrait être terminés pour le printemps 2020. Pour autant, toutes les activités ne sont pas conditionnées par la livraison de Station Foresta et les différentes installations devraient voir le jour progressivement les unes après les autres. Le tout pour un coût qui s’élève à 2,5 millions d’euros sur trois ans, autofinancé en grande partie par Yes We Camp et soutenu par le fonds européen de développement régional (FEDER), les collectivités locales et l’État.

Pour le moment, la convention qui lie Yes We Camp au propriétaire des terrains, une société qui en a fait l’acquisition l’année dernière, est d’une durée de huit ans. Rien ne garantit donc que le futur village Foresta perdure après cette date. « L’enjeu est que ce qui va se passer en termes d’activités sur cet endroit devienne tellement important que les usages déployés puissent s’inscrire dans la durée, au-delà même de notre convention », conclut Nicolas Détrie.

Infos pratiques

Les goûters du mercredi : pour rencontrer et discuter avec l’équipe de Foresta
Tous les mercredis jusqu’au 4 juillet 2018
À partir de 14h30 au parc Foresta
20 boulevard d’Hanoi, 13015 Marseille

Parc en entrée libre tous les jours pour voir les ânes

Par Agathe Perrier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !