César Baldaccini aurait eu 100 ans ce 1er janvier 2021. L’un des plus célèbres artistes de Marseille a laissé son empreinte du côté de Bonneveine, avec son pouce en bronze. Voici son histoire.

Mais qui est donc César Baldaccini ?

César Baldaccini, dit César, est un sculpteur marseillais, né le 1er janvier 1921 à la Belle de Mai. Ses deux parents italiens y tenaient un bar. Dès son plus jeune âge, il rêve de devenir sculpteur, et s’essaye à la discipline en utilisant des bouts de ferrailles, des boulons, des vis, des tubes… Il se considère d’ailleurs comme un autodidacte, malgré les nombreuses années d’études qu’il entreprend par la suite.

, Découvrez l’histoire du Pouce en bronze de César à Bonneveine, Made in Marseille
César Baldaccini

A 14 ans, il prend déjà des cours du soir aux Beaux-Arts de Marseille. Entre 1935 et 1937, il y suit une formation, et obtient en 1937 trois prix : gravure, dessin et architecture. En 1945, après la guerre, il rejoint les Beaux-Arts de Paris, où il devient professeur en 1970.

César fait partie des membres des nouveaux réalistes, mouvement né en 1960 et impose sa marque de fabrique : la compression avec une presse hydraulique. Parmi ses plus grandes réalisations, on retrouve le très célèbre trophée en bronze de la cérémonie des César du cinéma français, à qui l’on doit son nom, et qui fait rêver les acteurs français depuis 1976, mais aussi de nombreux “Pouces” disséminés un peu partout dans le pays.

, Découvrez l’histoire du Pouce en bronze de César à Bonneveine, Made in Marseille
Le trophée des César, photo Lénaïc Mercier (Wikipédia)

Le Pouce de César : une oeuvre monumentale

Le pouce de César est installé sur un rond-point à quelques encablures du centre commercial Bonneveine, mais surtout en face du Musée d’Art Contemporain (MAC), en hommage à l’art contemporain que l’artiste affectionnait tant.

Pour la petite histoire, cette passion pour les pouces poursuit l’artiste plus de 30 ans… En effet, César présente pour la première fois son Pouce agrandi en 1965. Une oeuvre originale de seulement 40 cm (Ndlr : vendue depuis 1,2 million d’euros à la Foire Internationale d’Art Contemporain).

, Découvrez l’histoire du Pouce en bronze de César à Bonneveine, Made in Marseille
Le Pouce de César à Marseille sur le rond point de Bonneveine
, Découvrez l’histoire du Pouce en bronze de César à Bonneveine, Made in Marseille
Le Pouce de César à Marseille sur le rond point de Bonneveine
, Découvrez l’histoire du Pouce en bronze de César à Bonneveine, Made in Marseille
Vue de nuit par Raph13 photos

Celui de Marseille est réalisé en 1988 mais installé sur son rond point seulement en 1994, après un petit tour de monde. En effet, l’oeuvre réalisée tout en bronze, mesurant 6 mètres de haut et pesant plus de 4 tonnes, est d’abord envoyée en Corée du Sud pour être présentée au Parc des Olympiades de Séoul. Le Pouce revient ensuite à Marseille où il est ensuite exposé à la Vieille Charité, en 1993, lors d’une rétrospective de l’oeuvre de César. Et ce n’est qu’en 1994, qu’il prend enfin sa place définitive lors de l’ouverture du MAC.

Il existe plusieurs exemplaires du célèbre Pouce de César, celui de La Défense à Paris, est le plus imposant avec ses 12 mètres de haut et son poids de 18 tonnes.

, Découvrez l’histoire du Pouce en bronze de César à Bonneveine, Made in Marseille
Le pouce de César à la Défense © Rog01

Pourquoi un Pouce ?

C’est surtout une question esthétique. Agrandis aux dimensions monumentales les autres doigts de la main sont moins efficaces sur le plan artistique. Le Pouce a l’avantage de ne comporter que deux phalanges et d’avoir une meilleur proportion, il est à la fois plus simple et plus compact. Et puis, il possède une plus belle courbure. Il est aussi symbole de force et de puissance… Un point commun avec son matériau de prédilection, le bronze.

, Découvrez l’histoire du Pouce en bronze de César à Bonneveine, Made in Marseille
Les Doigts de César à Epinal © justacote.com

César s’éteint à Paris en 1998, à l’âge de 77 ans. Ses œuvres de César sont aujourd’hui exposées dans des musées du monde entier : Musée national d’art moderne de Paris, Tate Gallery à Londres, Museum of Modern Art de New York…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !