Manuel Valls était à Marseille hier et aujourd’hui, accompagné de Bernard Cazeneuve, son successeur à l’Intérieur et Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education, pour aborder des sujets forts comme l’éducation, la culture ou la sécurité. Une visite pour laquelle il venait annoncer des chiffres plutôt flatteurs. Mais “la faute à pas de chance”, Manuel Valls a été pris de court par une fusillade qui a éclaté quelques heures avant sa venue à la cité de la Castellane dans le 15e. 

Photos © JZ / Made in Marseille

Ministres, Que faut-il retenir de la visite des Ministres ?, Made in Marseille

La déclaration de Manuel Valls sur les événements de la Castellane : “Je veux dire aux habitants de la Castellane comme de Marseille, que nous nous sommes attaqués à ces trafics, que nous avons fait baisser la délinquance, pas encore suffisamment, mais nous allons poursuivre, et ceux qui se sont livrés aux tirs, hier, qui visaient des policiers, qui auraient pu tuer, seront appréhendés”.

Le Premier Ministre a également déclarer qu’il reviendra “à Marseille fin avril” pour signer le contrat de plan Etat-Région pour Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec “plus de 800 millions d’euros” destinés principalement aux investissements publics. 

Ce que l’on retiendra de son passage

Sécurité

1/ Des chiffres encourageants dans l’ensemble (hormis des actes isolés comme celui d’hier). Entre 2012 et 2014 :

  • Une baisse de 29 % sur les atteintes aux personnes et de 46 % pour les vols avec violence
  • Une baisse de 45 % du nombre de morts pour règlements de compte 
  • Idem pour les vols à main armée : – 32 %

2/ Des effectifs renforcés pour lutter contre la délinquance avec + 225 pour la direction départementale de la sécurité publique + 51 pour la police judiciaire + 20 pour la gendarmerie + 2 compagnies républicaines de sécurité (150 personnes) + 14 gendarmes mobiles / Et un total de + 20 millions d’euros alloués à cette démarche.

Culture

Les ministres ont fait un petit tour par la Friche de la Belle de Mai pour découvrir l’exposition sur Charlie Hebdo et ses 1000 couvertures depuis les années 70, suivi d’une présentation plus générale du pôle culturel, de ses associations, du projet de construction d’un Institut de formation aux métiers du spectacle et du studio d’effets spéciaux.

Ministres, Que faut-il retenir de la visite des Ministres ?, Made in Marseille

Auparavant, ils s’étaient rendus au Mémorial du Camp des Milles où ils ont rencontré plus de 150 élèves de centres sociaux et d’établissements d’éducation prioritaire de Marseille et d’Aix-en-Provence pour échanger sur l’histoire et le devoir de mémoire.

Ministres, Que faut-il retenir de la visite des Ministres ?, Made in Marseille

Education

Najat Vallaud-Belkacem s’est rendue ce matin dans le centre social des Musardises (15e) aux côtés de responsables d’associations d’enseignement, de clubs sportifs et de quelques familles. Accompagnée par Samia Ghali, sénateur maire PS du 15e et 16e arrondissements, la ministre de l’Education est venue écouter les demandes et attentes des habitants du quartier avant de se rendre au lycée Victor Hugo, pour y présenter le dispositif “bacheliers méritants”. Déjà instauré en juillet 2013, ce dispositif a connu un démarrage décevant l’an dernier car son application a été trop tardive. Cette année, on devrait donc voir les véritables premiers résultats.

Ministres, Que faut-il retenir de la visite des Ministres ?, Made in Marseille

Pour rappel, ce dispositif donne un droit aux 10% d’élèves de chaque lycée ayant obtenu les meilleurs résultats au bac, d’accéder à des filières sélectives (prépas, BTS, IUT). L’objectif est bien entendu d’ouvrir ces filières à tous les lycées français, de métropole et d’outre-mer, et donc lutter contre l’autocensure, qui touche aussi bien les élèves de certains lycées que leurs professeurs. Ce dispositif devrait accélérer la mixité sociale sur le moyen terme en améliorant l’attractivité de certains lycées boudés jusque-là par les classes moyenne.

Enfin, Manuel Valls participera en avril à des tables rondes avec des élèves des quartiers prioritaires organisées à la préfecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !