La rédaction de Made in Marseille veut faire un petit clin d’œil à Mymarseille.com et à sa campagne de communication qui veut lutter contre les clichés sur notre belle ville, ce qu’on appelle dans le jargon le Marseille Bashing. Le slogan de Mymarseille pour sa campagne : « Marseille n’est qu’une ville poubelle, dangereuse et sale, ses apparts ne sont que des taudis… ou pas ». 

Marseille Bashing, Une campagne MyMarseille contre le Marseille Bashing, Made in Marseille

Et comme vous le savez depuis sa création, Made in Marseille se pose en fervent opposant à ce bashing local orchestré entre autres par les médias nationaux. Tout cela participe à donner une mauvaise réputation à notre charmante cité phocéenne, alors que bien souvent ce ne sont que des clichés. Il n’y a qu’à parcourir les articles de notre site pour se rendre compte des atouts marseillais…

Sérieusement, on n’est pas bien là ? © Fabrice Giordanengo

Marseille Bashing, Une campagne MyMarseille contre le Marseille Bashing, Made in Marseille

Mymarseille est à l’origine une agence immobilière, fondée par Magali Avignon et Christophe Campuzan. L’agence a créé en 2012 une page Facebook qui relaye les actualités marseillaises qui vont à l’encontre des idées reçues ainsi qu’une partie “magazine” sur son site web : mymarseille/lemag.com.

Et apparemment, l’idée était bonne puisque en moins de 3 ans, ce sont 30 000 marseillais qui se sont pris au jeu et qui suivent quotidiennement la page. L’agence dénonce d’ailleurs d’autres clichés que ceux sur Marseille, en abordant celles sur les agents immobiliers…  « Tous les agents immobiliers sont menteurs, inconstants, fourbes, fainéants et beaux parleurs… ou pas ».Marseille Bashing, Une campagne MyMarseille contre le Marseille Bashing, Made in Marseille

Le portrait de Missymo, la co-fondatrice 

 “Oui, je suis devenue une vraie marseillaise. En 12 ans de vécu phocéen, cette ville, je l’ai arpentée dans tous les sens, à pied, en vélo, en courant, avec mes enfants, d’un parc à l’autre, seule, à deux, en bande. Pour des apéros, des afters, dans les galeries, les clubs huppés, les mini criques, les show-rooms de créateurs et les vide-greniers.Mon caractère ? Selon moi, super cool, d’après mon psy, narcissique et intolérante à la frustration…

Pour le reste, historienne de formation et journaliste de métier, j’ai sévi dans diverses rédactions, de quotidiens en magazines, sur divers sujets, de l’immobilier, à l’aménagement urbain et l’économie en passant  par la mode, le design… Pas forcément spécialiste mais polyvalente à tous les coups, et, grève de poubelle ou pas, j’ai appris à sentir cette ville…  Alors, faites-moi confiance, pour trouver un bon plan à Marseille, c’est ici que ça se passe !”

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !