Pour le débarquement de la flamme olympique à bord du Belem le 8 mai, le Vieux-Port de Marseille sera sous cloche sécuritaire. Reste l’inconnue du vent, qui pourrait réduire la parade maritime.

Le Belem est en route, avec la flamme olympique à son bord, qu’il ramène en France depuis la Grèce pour les JO 2024. Ce samedi 4 mai, le trois-mâts historique remonte le long des côtes italiennes et devrait passer le cap Corse durant le week-end pour arriver dans la rade de Marseille et débarquer le flambeau dans le Vieux-Port le 8 mai.

Un milliard de téléspectateurs sur la planète devraient visionner cet événement historique. Et jusqu’à 150 000 personnes sont attendues autour du port du centre-ville de Marseille, pour une journée d’animations. Avant le débarquement de la flamme à 19h40, puis une soirée de concert.

« Un pari, un rêve fou », s’exalte le maire de Marseille, Benoît Payan, rappelant « le défi pour sécuriser cet espace ouvert, au contraire d’un stade ». « Ouvert », le terme est quelque peu exagéré, car si la fête se veut « populaire » et accessible à tous sans inscription, le périmètre sera entièrement bouclé le 8 mai.

parade maritime, Flamme olympique : la parade maritime revue à la baisse selon le niveau de vent, Made in Marseille

« C’est important que le public n’arrive pas à la dernière minute »

Une dizaine de barrages filtrants – avec fouilles et palpations – permettront d’entrer dans cette zone qui commence dans les rues derrière les première lignes de bâtiments autour du Vieux-Port.

« Les palpations prendront du temps, prévient le préfet des Bouches-du-Rhône, Christophe Mirmand. C’est important que le public n’arrive pas à la dernière minute ». Et le maire de Marseille d’ajouter : « Il vaut mieux arriver dès le matin pour profiter de toutes les animations et de tous les commerces et restaurants qui seront ouverts ».

6 000 policiers et gendarmes sont prévus pour sécuriser l’événement. Du RAID à la BAC en passant par les tireurs d’élite et CRS… « La moitié des unités de forces mobiles de France seront à Marseille le 8 mai », estime Pierre-Edouard Colliex, préfet de police des Bouches-du-Rhône. Dès ce samedi 4 mai, une grande partie des forces de l’ordre commenceront à sécuriser la zone.

La Préfecture détaille toutes les mesures et la réglementation prévues le 8 mai sur son site.

parade maritime, Flamme olympique : la parade maritime revue à la baisse selon le niveau de vent, Made in Marseille
Présentation du dispositif de l’arrivée de la flamme par les autorités publiques ce vendredi 3 mai

Au-dessus de 25 nœuds, le trois-mâts paradera seul

En mer, avec plus de 40 navires des forces armées et de police, la sécurisation sera tout aussi drastique. La rade de Marseille sera interdite à la navigation. Il s’agira d’assurer la sécurité du Belem qui doit défiler le long du littoral accompagné par une grande parade maritime de 1024 bateaux.

Enfin, si le temps le permet. À savoir si le vent ne dépasse pas les 20 nœuds de moyenne (37 km/h). Au-delà, les bateaux de plaisance inscrits, la majorité de la parade, ne pourront pas participer. Seuls une trentaine de voiliers traditionnels accompagneront alors le Belem. Au-dessus de 25 nœuds, le trois-mâts paradera seul. Avec un scénario plus compliqué encore au-delà de cette vitesse, puisque l’entrée du navire dans le Vieux-Port pourrait être compromise.

La météo marine est une science particulièrement complexe et les projections varient selon les agences. Certaines prévoient plus de 20 nœuds quand d’autres se projettent entre 10 et 15 nœuds. On espère que ces dernières seront dans le vrai.

Bouton retour en haut de la page

Ne ratez rien de l'actualité
marseillaise avec notre
newsletter gratuite.

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine
les meilleurs articles de Made in Marseille