Benoît Payan propose de nommer une école « Mélinée et Missak Manouchian » en 2025. Le couple de résistants arméniens vient de faire son entrée au Panthéon.

Le maire de Marseille, Benoît Payan, souhaite « honorer la glorieuse mémoire de Missak et Mélinée Manouchian : c’est notre histoire et notre fierté ». Dans les colonnes du journal La Marseillaise, il affirme la future construction d’une école aux noms de ces deux héros de la Résistance, « pour que le souvenir de leur courage soit transmis à nos enfants ».

Une annonce qui survient alors que le couple vient d’entrer au Panthéon ce 21 février 2024, 80 ans jour pour jour après l’exécution de Missak Manouchian sur le Mont Valérien par les nazis, avec 21 de ses compagnons.

Cette nomination d’une nouvelle école dans le 10e arrondissement de la ville devrait avoir lieu lors du premier anniversaire de leur panthéonisation, à l’horizon 2025. Le choix de ce lieu n’a pas été fait par hasard : le maire soutient qu’une école est « un établissement porteur de beaucoup de symboles ».

Des rassemblements prévus au jardin Manouchian

L’histoire du « chef de bande » de L’Affiche Rouge et de Marseille sont liées. C’est au port de la Joliette que Missak Manouchian, rescapé du génocide arménien, débarque avec son frère le 16 septembre 1924. La cité phocéenne devient ainsi le premier refuge du militant communiste. Missak et sa compagne Mélinée font ainsi partie des 60 000 arméniens débarqués à Marseille entre 1922 et 1927.

Le buste du résistant trône dans un square éponyme récemment rénové dans le quartier du Pharo (7e). Depuis les années 70, c’est dans ce lieu, officiellement baptisé du nom de Manouchian en 1984, que se réunit la communauté arménienne de Marseille pour commémorer le génocide arménien.

Plusieurs événements sont prévus sur ce site dans les prochains jours afin de lui rendre hommage. La fédération départementale du Parti communiste y organise un rassemblement ce mercredi 21 février à 18h30.

Trois jours après la panthéonisation, ce samedi 24 février à 11h, le jardin accueillera une cérémonie officielle de commémoration du 80e anniversaire de l’exécution du groupe, organisée par trois associations arméniennes. Zareh Sinanyan, haut-commissaire aux affaires de la diaspora de la République d’Arménie, sera présent.

Manouchian, Le maire de Marseille veut baptiser une école « Mélinée et Missak Manouchian », Made in Marseille
Chaque année, une commémoration en mémoire du génocide arménien a lieu au jardin Manouchian (7e). © Olivia Chaber
Square Manouchian, 34 bd Charles Livon, 13007 Marseille
Bouton retour en haut de la page

NEWSLETTER

Recevez le meilleur de l'actualité de la semaine gratuitement !