La ville d’Aix-en-Provence s’impose comme la ville moyenne la plus verte de France.

Selon la société Kermap, qui mesure la superficie arborée des grandes villes de France à l’aide d’images satellite, Aix-en-Provence s’impose comme la ville la plus arborée de France parmi les 31 communes de 100 000 à 200 000 habitants. Avec une couverture arborée de 36% en zone urbaine, elle compte environ 35 000 arbres sur l’espace public.

Cette distinction valorise une politique mise en place depuis 2020. Chaque année, la Ville plante près de 300 arbres de taille adulte, 2000 supplémentaires verront le jour d’ici 2026.

Des arbres pour limiter la pollution de l’air

Pour rappel, Aix-en-Provence a été choisie au même titre que Florence en Italie, comme ville pionnière pour mettre en place le projet Airfresh, labellisé par la Commission Européenne en 2020. Le principe : planter 400 arbres (essences appropriées pour améliorer la qualité de l’air) sur une surface d’un hectare, afin de quantifier l’ensemble des bénéfices environnementaux et socio-économiques produits par ces arbres jusqu’en 2025.

L’analyse des tests réalisés avant la plantation et après sont programmées en 2023 et 2024. Jusqu’en 2025, l’objectif est d’avoir des ressources scientifiques concrètes sur le rôle de ces mini-forêts urbaines, notamment sur le bien-être des citoyens, et de servir de boussole à la municipalité pour les futures plantations.

D’autre part, à l’aide d’images satellite, le projet Airfresh va aussi permettre de déterminer précisément le nombre d’arbres et les espèces de la ville. Plus de 150 000 arbres ont déjà été recensés, sur un périmètre de 30 km2 couvrant le centre, le nord et l’est de la ville [le territoire aixois s’étend sur près de 187 km2, ndlr]. À partir du nombre exact d’arbres, publics et privés, la Ville disposera d’une quantification réaliste de la capacité des arbres présents à Aix à éliminer la pollution de l’air.

Dans la même optique, le parc Saint-Mitre fait aussi figure de laboratoire de nouvelles pratiques en matière de plantations… La Ville y teste la plantation de deux mini forêts urbaines, toujours pour améliorer l’air ambiant. Le concept a été développé par Akira Miyawaki, un botaniste japonais

aix-en-provence, Aix-en-Provence parmi les villes les plus arborées de France, Made in Marseille

Par ailleurs, en termes de verdissement, le plan Bien Vivre à l’école a permis de mener différentes actions, comme la végétalisation des 76 cours d’écoles de la commune et leur confort thermique. Depuis 2021, 36 écoles ont déjà bénéficié de ces travaux de végétalisation et 5 écoles doivent être végétalisées pour finaliser le programme 2023. Depuis le début des travaux, 133 arbres ont ainsi pu être plantés. Les travaux de végétalisation des cours permettent de créer des îlots de fraîcheur et des écrans thermiques pour les bâtiments.

Au rayon des grandes villes les plus arborées en zone urbaine selon Kermap, Nice se place en haut du podium, avec 33% de surfaces vertes, suivie par Montpellier (32%) et Marseille (28%), à la troisième position.

Bouton retour en haut de la page

Ne ratez rien de l'actualité
marseillaise avec notre
newsletter gratuite.

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine
les meilleurs articles de Made in Marseille