Le catamaran Art explorer fera sa première étape à Marseille à partir du 12 octobre. Durant deux semaines, il proposera un festival artistique et culturel à bord et sur le quai avant de voguer à travers le monde.

Avec 47 mètres de longueur, il est certainement le plus grand catamaran de la planète. Mais ce qui le rend vraiment unique, c’est sa vocation. Art explorer est un véritable musée culturel et artistique flottant. Il parcourra le monde pour proposer des expositions et festivals gratuits à tous et sous toutes les latitudes.

Première étape : Marseille. « La fondation Art explora est née en France mais sa vocation est internationale, explique son directeur Bruno Julliard. Marseille, la cosmopolite, ouverte sur la Méditerranée et le monde, était un point de départ évident ».

C’est donc sur le Vieux-Port, face à la Canebière, qu’il s’amarrera le 12 octobre pour son inauguration. Il y restera durant deux semaines, jusqu’au 25 octobre, pour proposer un véritable festival culturel et artistique.

Un bateau-musée géant pour des expos visuelles et sonores immersives

Sur le bateau-musée d’abord, qui peut accueillir 2 000 visiteurs par jour, avec « une exposition immersive et des écrans led aux murs et aux plafonds », décrit Bruno Julliard. Le thème ? « La représentation des femmes en Méditerranée. Nous l’avons conçue avec le musée du Louvre qui nous a ouvert ses collections ».

Sur le toit du navire, le public enfilera des casques audio et partira en « voyages sonores en Méditerranée, à la découverte des espaces et espèces que rencontrera Art explorer ». À bord du navire de SOS Méditerranée, sur des marchés, sous la mer…

L’Institut de recherche et coordination acoustique/musique (Ircam), du centre Pompidou, a supervisé la réalisation de ces tableaux à écouter.

Art explorer, Art Explorer, le premier bateau-musée du monde accostera à Marseille, Made in Marseille
Festival Art Explora, village d’étape. Crédit : Wilmotte & Associés

Sur le quai, une scène et un village de 3 000 m2

Mais c’est un véritable festival que proposera Art explora avec un grand village de 3 000 m2 sur le quai. Les artistes contemporains internationaux investiront un pavillon pour proposer leur regard sur « le changement climatique en Méditerranée. C’est la région qui subit le plus le réchauffement », rappelle le directeur.

Dans un autre pavillon, ce sont les photographes qui exposeront leur travail sur le sujet des migrations dont la Grande bleue est un passage principal.

La réalité virtuelle sera également de la partie pour découvrir en immersion 3D des sites archéologiques et historiques du bassin méditerranéen. Athènes, Alexandrie, Venise et bien d’autres cités ont été reconstituées en partenariat avec Ubisoft.

Enfin, au centre du village, place aux arts vivants sur la grande scène. « Concerts, danse, battles hip-hop, projections de films… ». Bruno Julliard dresse une liste dense « d’artistes, réalisateurs, compagnies de Marseille et sa région » qui se succèderont durant deux semaines.

Art explorer, Art Explorer, le premier bateau-musée du monde accostera à Marseille, Made in Marseille
Crédit : Festival Art Explora / Wilmotte & Associés

Un festival itinérant dans 15 pays en trois ans

« Avec cette programmation riche et entièrement gratuite, nous attendons des dizaines de milliers de visiteurs durant ces deux semaines d’escale à Marseille », poursuit le directeur d’Art Explora. Avant que le navire ne prenne la mer.

Italie, Croatie, Albanie, Malte, Maroc, Espagne, Algérie, Grèce, Égypte… À Partir de 2024, « Art explorer visitera 15 pays en 3 ans pour 20 étapes environ ».

Pour Bruno Julliard, ce festival itinérant en Méditerranée « répond à l’ADN d’Art Explora : une fondation pour l’accès à l’art et la culture au plus grand nombre. Aller à la rencontre du public, en cassant les barrières culturelles et sociales, pour démocratiser LES arts, même difficiles ».

Bouton retour en haut de la page

NEWSLETTER

Recevez le meilleur de l'actualité de la semaine gratuitement !