La Ville de Marseille annonce la mobilisation d’une enveloppe exceptionnelle de deux millions d’euros pour les commerçants suite aux dégradations subies durant les émeutes des dernières nuits.

Alors que la Chambre de commerce et d’industrie (CCIAMP) fait état de plus de 400 commerces vandalisés à Marseille, la mairie va débloquer une aide exceptionnelle de 2 millions d’euros afin d’« aider en urgence les commerçants qui ont subi des dégradations et les accompagner sur le plus long terme ».

Ce dispositif d’accompagnement, qui s’ajoute aux « près de 200 000 euros déjà dépensés en urgence », s’articulera sur plusieurs volets. Ainsi, un fonds partenarial va être ouvert pour remplacer les vitrines cassées et renforcer la sécurité des commerces, « avec une amorce de la Ville de Marseille à hauteur d’un million d’euros », auquel toutes les institutions et organismes sont invités à participer.

Tous les commerçants marseillais devraient également être exonérés de la TLPE (Taxe locale sur la publicité extérieure) pendant la période estivale, et ceci jusqu’à la fin de l’année pour les commerces victimes de dégradations et de pillages ces derniers jours.

Subventions, cellule d’accompagnement…

La mairie indique qu’elle versera « des subventions exceptionnelles aux associations de commerçants ». Une cellule d’accompagnement matérielle et administrative a été mise en place, en lien avec l’organisme France Assureurs, dans le but d’aider les commerçants dans leurs démarches d’assurance. Le numéro vert, lancé dès le début des dégradations, « sera maintenu tant que nécessaire ».

« Les commerces sont indispensables à la vie quotidienne des Marseillais et au dynamisme de notre ville. C’est notre rôle d’être à leurs côtés et je sais pouvoir compter aussi sur toutes les collectivités pour participer avec nous à cet effort », a déclaré le maire Benoît Payan dans un communiqué. Celui-ci a demandé une dérogation au ministère de l’Économie afin de prolonger la période officielle des soldes au-delà du 25 juillet.

Selon le président de la CCIAMP Jean-Luc Chauvin, les dégâts à Marseille représenteraient « environ 100 millions d’euros de perte ». Face à cette situation exceptionnelle, un autre fonds d’aide aux commerçants sinistrés a été annoncé vendredi par la Région, la Métropole et la CCI, son montant sera dévoilé en fin de matinée.
Bouton retour en haut de la page

NEWSLETTER

Recevez le meilleur de l'actualité de la semaine gratuitement !