Les créatrices de la micro-pépinière urbaine “Mastoc” ont lancé une cagnotte participative afin de pouvoir s’implanter durablement au Grain de la Vallée, un tiers-lieu associatif dans le 11e arrondissement.

Plants potagers, herbes aromatiques ou encore fleurs comestibles biologiques : la jeune association d’agriculture urbaine Mastoc a pour projet de rendre le végétal plus accessible aux citadins, et cela en réintroduisant la culture de plantes comestibles en ville avec la création d’une pépinière urbaine.

Après une première phase d’expérimentation dans une pépinière du quartier des Camoins, Mastoc a trouvé le lieu idéal pour prendre ses racines. Ses fondatrices souhaitent installer leur projet sur le terrain du Grain de la Vallée, un tiers-lieu culturel et nourricier situé sur les hauteurs du 11e arrondissement de Marseille, abritant déjà des potagers partagés et une épicerie paysanne coopérative.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MASTOC (@mastocmarseille)

Pépinière et lieu pédagogique

L’idée a germé dans les esprits de Juliette et Joséphine, deux amies originaires de la région parisienne, pendant le confinement. Elles ont toutes les deux décidé de quitter leur travail pour venir bouturer, semer, repiquer et planter sous le soleil marseillais.

Leurs plants et semences seront vendus à destination des particuliers, mais aussi pour fournir des restaurateurs marseillais qui souhaitent agrémenter leurs assiettes de plantes et fleurs comestibles. À côté de la serre, l’association souhaite aménager un « jardin de découvertes botaniques et gustatives », lieu de transmission des savoirs sur les plantes, où auront lieu différentes animations et ateliers autour du monde végétal.

Cagnotte participative

Pour faire grandir leur projet et pouvoir ouvrir dès le mois de février, les créatrices de Mastoc ont besoin d’un petit coup de « pousse ». Elles ont lancé une cagnotte participative en ligne, ouverte jusqu’au mercredi 25 janvier. L’objectif : financer le matériel nécessaire, construire la serre et ses aménagements, installer le système d’arrosage, acquérir des tables horticoles, se fournir en graines et en matériaux…

L’objectif de 7000 € n’est pas loin d’être atteint. En échange de leur contribution, les donateurs recevront de beaux et bons plants à l’arrivée du printemps, ainsi que des recettes culinaires et des créations artisanales.

Pour contribuer à la cagnotte participative de Mastoc, rendez-vous ici.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !