En 2025, Aix-en-Provence rendra hommage à son peintre Paul Cézanne à travers un parcours culturel réparti entre son atelier, le domaine du Jas de Bouffan dans lequel il a passé une partie de sa vie, les carrières de Bibémus, où il se réfugiait dans son cabanon, et une exposition au musée Granet.

2025 sera l’année de Cézanne à Aix-en-Provence. Une grande exposition sera organisée au musée Granet, et sera associée aux visites des principaux sites cézanniens, parmi lesquels : le domaine rénové du Jas de Bouffan, l’atelier des Lauves et les carrières de Bibémus.

L’atelier des Lauves réhabilité

L’atelier de Paul Cézanne, aussi appelé l’atelier des Lauves, a été construit en 1901 selon les propres plans de l’artiste. Après de nombreuses années passées à Paris, c’est ici dans sa chère Provence, au milieu des oliviers, que celui qu’on surnomme le « père de l’art moderne » venait peindre chaque matin, jusqu’à sa mort en 1906.

Aujourd’hui, les amoureux de Cézanne peuvent se plonger dans le quotidien du peintre en retrouvant son mobilier, ses objets personnels, écrits, chevalets, pots de peinture, et vêtements de travail… dans cet atelier devenu musée, qui accueille plus de 100 000 visiteurs par an.

Il est composé d’une grande bastide et d’un jardin historique qui va faire l’objet d’une réhabilitation avec en ligne de mire, l’année « Cézanne 2025 ». L’objectif est de libérer la bastide de ses espaces techniques afin de consacrer exclusivement la visite aux lieux de vie de Cézanne. L’espace pour l’accueil du public sera installé dans la maison Bellevue, située en contrebas et reliée à l’atelier par une passerelle.

La restauration du domaine du Jas de Bouffan

Cette année qui s’ouvre s’annonce comme la dernière ligne droite pour le réaménagement du domaine du Jas de Bouffan, avant sa réouverture au public prévue en 2025. C’est ici même que Cézanne a vécu et peint pendant 40 ans, entre 1859 et 1899.

La bastide est classée aux monuments historiques depuis le 16 mars 1943 et le parc depuis 2001. Ils font aujourd’hui l’objet d’un grand chantier de restauration.

La première tranche des travaux consistait à réhabiliter la bastide et une partie de son parc. Elle a été achevée fin 2020. La grande verrière commandée par le père du peintre pour son fils, a retrouvé sa place. Le jardin accueille désormais des arbres fruitiers, une prairie et des arbustes. Le bassin, les fontaines et les statues ont été restaurés.

Cézanne 2025, Aix-en-Provence se prépare à célébrer son année « Cézanne 2025 », Made in Marseille
Cézanne a vécu 40 ans dans la bastide du Jas de Bouffan © Bjs / CC BY-SA 4.0

Cette année 2023 marque le début d’un nouveau projet : la création d’un bâtiment contemporain, conçu comme une arche entre les quartiers d’Encagnane et du Jas de Bouffan. Le concours d’architecture pour la conception du bâtiment d’accueil au Sud du domaine est en cours.

Des consultations ont été lancées pout le recrutement de deux groupements d’architectes, pour la partie classée monument historique composée de la bastide, du parc et de l’orangeraie, et pour les ouvrages non classés destinés dont la ferme et le hangar qui vont devenir des espaces pédagogiques.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !