L’atelier Fil Rouge vient d’inaugurer son atelier-école dans le quartier du Merlan (14e) à Marseille, pour former les futurs couturiers industriels.

Depuis 2 mois, une première promotion de 12 stagiaires bénéficient d’une formation sur-mesure en confection industrielle dans le nouveau centre de formation de l’atelier Fil Rouge, situé dans le 14e arrondissement de Marseille.

Une initiative rendue possible grâce au dispositif d’aide à l’embauche POEI (Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuel) proposé par Pôle Emploi, qui permet de former avant de recruter. À la clé, un parcours qui offre à des personnes éloignées de l’emploi des opportunités pour acquérir des compétences recherchées dans l’industrie textile avec un retour à l’emploi immédiat à l’issue de la formation.

La formation se déroule en deux temps. Avec 9 semaines de cours théoriques et de pratique sur des machines à coudre industrielle, et 6 semaines d’immersion en entreprise, dans l’usine Fil Rouge, avec à l’issue, un CDD de 12 mois.

Fil Rouge, un atelier de fabrication 100% marseillais

Inaugurée il y a quelques jours, cette formation illustre la nécessité de relocaliser à Marseille le secteur de l’industrie textile, et ce notamment à destination des personnes éloignées de l’emploi ou en demande de reconversion professionnelle. « Aujourd’hui, le made in France est à la mode et notre industrie peut être un réel catalyseur pour l’emploi en Paca dans la filière textile que nous représentons », souligne Annie Carrai, directrice du développement de Fil Rouge.

L’atelier compte d’ailleurs 250 personnes, dont près de 170 accompagnés dans le cadre de son “parcours emploi” avec son partenaire Insermode.

Depuis 2014, Fil Rouge a fait le pari du retour du Made in France. De la confection à la personnalisation, toute sa production est réalisée dans les ateliers de l’usine de la Capelette, à Marseille. Des vêtements et textiles, spécialisés dans la mode streetwear, fabriqués à partir de matières éco-responsables.

Notre reportage au sein de l’atelier Fil Rouge

Un million de pièces d’ici à fin 2024

Plus de 400 000 articles de textile sont sortis de ses chaînes de fabrication en 2022 et notamment des produits pour Puma et l’Olympique de Marseille. « Puma, Décathlon, La Redoute… nous sollicitent pour fabriquer leurs collections Made in France, dans leur volonté de relocalisation, exprime Jean-François Aufort, président de Fil Rouge. Nous fabriquions 50 pièces par jour avant la pandémie, aujourd’hui 1000 à 1500 pièces par jour, et pour répondre à la demande, nous devrons en confectionner 3000. Cela représente un challenge d’un million de pièces sur une année d’ici fin 2024 ».

Pour atteindre cet objectif et poursuivre son développement, Fil Rouge a toujours besoin de recruter des collaborateurs qui maîtrisent les bases de la confection textile industrielle. Des métiers disparus du territoire suite aux délocalisations des années 90. « Recruter est un enjeu majeur » insiste Jean-François Aufort.

Avec l’ouverture de cette nouvelle école de formation, Fil Rouge et son partenaire AccoForm ambitionnent d’accueillir des promotions de 24 élèves, 3 à 4 fois par an.

Fil Rouge, L’atelier Fil Rouge ouvre son centre de formation pour l’industrie textile, Made in Marseille

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !