La Ville de Marseille annonce la prise de fonction de 100 nouveaux policiers nationaux ce matin dans la cité phocéenne.

100 nouveaux policiers nationaux ont été accueillis ce matin à l’Hôtel de police de Marseille. Ils seront affectés dans les divisions Nord, Sud et Centre.

Au total, depuis l’été 2020, ce sont près de 200 agents de la police nationale qui ont rejoint les effectifs marseillais. C’était une promesse d’Emmanuel Macron dans le cadre du plan “Marseille en Grand” annoncé en grande pompe en septembre 2021 au Pharo, pour renforcer la lutte contre les trafics de stupéfiants.

Et si la municipalité salue cette action de l’État, elle explique ce matin dans un communiqué qu’il manquerait « encore aujourd’hui, près de 600 policiers nationaux sur le sol marseillais afin de rattraper le retard et rétablir l’égalité entre Marseille et les grandes villes françaises » .

Ces nouveaux effectifs viendront renforcer les patrouilles de proximité sur la voie publique et dans les transports, les services de lutte contre les rodéos urbains et l’insécurité routière, les services d’investigation de proximité pour le traitement des plaintes quotidiennes, la lutte contre les trafics et l’économie souterraine à la division Nord.

Ils permettront aussi la création de deux groupes dédiés à des problématiques spécifiques, précise la Préfecture de police. Le premier pour la lutte contre les trafics de cigarettes en contrebande dans le centre-ville et le second pour la lutte contre les atteintes aux personnes au sein de la Sureté départementale, en venant renforcer les capacités d’enquête en matières de violences et d’agressions sexuelles.

600 policiers nationaux encore attendus par la municipalité

Depuis son arrivée à l’été 2020, la nouvelle équipe municipale demande l’envoi d’effectifs de policiers supplémentaires et la pérennisation des deux compagnies de CRS déjà présentes sur le territoire. « Une demande entendue avec l’arrivée d’une troisième compagnie de CRS en septembre dernier et 65 policiers mobilisés en renfort à Marseille depuis août 2022 » selon la Ville.

« J’appelle le Gouvernement à poursuivre et accélérer le rattrapage pour corriger l’inégalité territoriale dont souffre Marseille en matière d’effectifs de police nationale » souligne Yannick Ohanessian, adjoint au Maire de Marseille en charge de la sécurité. En parallèle, la Ville a lancé depuis 2020 une campagne de recrutement afin d’accroître les effectifs de la police municipale.

Emmanuel Macron avait également annoncé l’année dernière un financement de l’État de 150 millions d’euros pour la création d’un nouvel Hôtel de police et le renouvellement de 220 véhicules de police.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !