Depuis 40 ans, l’Atelier Vitraux Imbert perpétue son savoir-faire dans la conception et la restauration de vitraux. L’entreprise marseillaise a été retenue pour la restauration de la cathédrale de Notre-Dame-de-Paris.

L’entreprise marseillaise Vitraux Imbert, basée dans le 4e arrondissement, s’occupera de la restauration des vitraux de la cathédrale de Notre-Dame-de-Paris, détériorés par l’incendie du 15 avril 2019.

C’est « un honneur pour notre atelier Marseillais qui a fêté ses 40 ans en 2021 » a réagi son dirigeant Oleg Imbert, qui a pris la suite de son père, Dominique Imbert, fondateur de l’entreprise en 1981. « Ce joyau du XIIe siècle au cœur de Paris est un des témoignages de l’architecture gothique. C’est l’un des monuments les plus visités dans le monde avec 14 millions de visiteurs chaque année ».

En quatre décennies, le petit atelier marseillais s’est fait un nom, grâce à plus de 300 projets et de nombreuses collaborations avec les architectes des monuments historiques, les collectivités locales, les diocèses…

Parmi les principales réalisations, on retrouve la restauration des vitraux de l’église des Réformés et de la cathédrale de la Major à Marseille, de l’Abbaye de Silvacane à La Roque d’Anthéron, ou encore la conception des vitraux du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !