La Ville de Marseille souhaite implanter un restaurant solaire au cœur du parc Borély. La guinguette solaire marseillaise le Présage souhaite candidater à l’appel à manifestation d’intérêt.

La Ville de Marseille lance un appel à candidatures pour l’installation d’un restaurant solaire au parc Borély. Elle souhaite « accueillir des projets écologiques, biologiques et solaires répondant à des besoins de restauration », explique-t-elle dans la consultation publiée sur son site.

Le document à disposition des candidats reste assez évasif. Notamment sur l’emplacement du futur restaurant. Il ne prendra pas place dans du bâti existant mais devrait s’installer de manière superficielle (cabane, foodtruck, guinguette…) au sein des 17 hectares d’espaces verts qu’offre le parc voisin des plages du Prado.

« Le site est encore à déterminer » précise le conseiller municipal délégué à l’occupation du domaine public, Roland Cazzola. « Nous allons composer avec les propositions des candidats et la validation de la direction de la gestion des risques. Car certaines zones du parc sont inondables ».

Il reste également à déterminer la date de lancement du futur restaurant solaire. « Si une candidature est retenue, fin octobre, l’exploitation pourra débuter en fin d’année », estime l’élu. Mais l’ouverture de l’établissement pourrait attendre le retour de l’ensoleillement nécessaire à ce type de cuisine. La durée de la convention d’occupation, « de 1 à 3 ans, certainement reconductible », reste également à préciser.

solaire, Un nouveau restaurant solaire en projet au cœur du parc Borély, Made in Marseille
La cuisine solaire chauffée grâce au miroir parabolique du restaurant le Présage

Le restaurant Le Présage dans la course

Habituellement, les appels à manifestation d’intérêt pour l’installation de snacks ou foodtrucks attirent de nombreux prétendants. Mais quels restaurateurs peuvent aujourd’hui prétendre candidater pour la mise en place d’un restaurant solaire ?

À notre connaissance, il n’existe qu’un établissement qui cuisine à 100 % à l’énergie du soleil en France. Et il se trouve à Marseille : le restaurant le Présage. Installé à Château-Gombert, le projet va passer de la version guinguette actuelle, aménagée dans un conteneur recyclé, à la construction d’un véritable restaurant solaire.

Les travaux pour la création du bâtiment bioclimatique doivent débuter cet hiver et durer un an. Période durant laquelle le restaurant ne pourra pas fonctionner sur le site. La mise à disposition du parc Borély pour l’implantation d’un projet culinaire solaire est donc plus que bienvenue pour le fondateur du Présage, Pierre-André Aubert. « Nous souhaitons candidater », confirme-t-il. D’autant que sa guinguette solaire est facilement déplaçable.

« Mais d’autres restaurateurs peuvent avoir de bonnes idées », relativise Roland Cazzola. Le choix du lauréat est attendu fin octobre.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !