Le Sénat vient d’adopter un plan de soutien de 10 millions d’euros pour la filière de la lavande, qui représente en Provence une activité essentielle, tant au niveau économique que touristique.

Hier, les sénateurs ont adopté en majorité, avec 317 votes pour et 26 votes contre, un plan de soutien de 10 millions d’euros pour soutenir la filière lavandicole, dans le cadre du projet de loi de finances rectificative.

Ce plan vise à financer l’arrachage de 5 000 hectares de lavandes et de lavandins en contrepartie du gel des superficies lavandicoles durant 5 ans. Le vote intervient quant à lui dans un contexte de changement de réglementation européenne sur l’extraction des jus dès 2023, d’attaques toujours plus importantes de cécidomyies (des petits moucherons qui assèchent les cultures), de concurrence internationale qui génère une pression sur les prix, et d’une surproduction due à une augmentation de + 65% des surfaces cultivées en 10 ans.

L’amendement était notamment défendu par le sénateur des Alpes-de-Haute-Provence, Jean-Yves Roux, qui souhaite que ce dispositif garantisse « le maintien d’un prix de vente écologiquement cohérent » et permette « aux producteurs de continuer à vivre dignement de leur travail ».

Le texte doit désormais être soumis au vote des députés à l’Assemblée Nationale d’ici la fin de semaine.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !