Le jeune graffeur Erell a réalisé sur le complexe sportif Ernest Rouvier une œuvre d’art singulière, baptisée « Notoç », qui rend hommage au Sud.

Les nuances de bleu s’assemblent harmonieusement sur les terrains du complexe sportif Ernest Rouvier, dans le 9e arrondissement. La fresque « Notoç » se distingue par ses couleurs au milieu des habitations du quartier de la Soude.

L’œuvre est une proposition artistique du jeune graffeur Erell, qui s’est inspiré du paysage de la cité phocéenne où il a habité et étudié. Dans la volonté d’embellir les quartiers de la ville et de rendre l’art accessible à tous, la mairie des 9e et 10e arrondissements s’est associée à la Backside Gallery, aux peintures Caparol et à la société Sériès pour permettre à l’artiste de réaliser ce projet qui a nécessité 400 heures de travail et plus de 1 000 litres de peinture.

L’œuvre est une véritable ode au Sud. Tout d’abord par les nuances utilisées : des bleus profonds qui rappellent le ciel et la mer, sans oublier les couleurs olympiennes. Les formes visibles révèlent une rose des vents qui pointe vers le Sud, une référence à l’emplacement de la fresque, dans les quartiers Sud de la ville. Enfin, son nom : « Notoç ». Notus en latin est la personnification du vent du Sud, comme suggéré par la fresque.

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ërell (Lyon) 🇺🇦 (@erell)

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !