Installée à Make It Marseille, la marque éco-responsable Mon Petit Cartable fabrique des cartables éco-conçus pour la maternelle à partir de bouteilles en plastique recyclées et dans une démarche vertueuse. Découverte.

Depuis le mois d’octobre 2019, Mon Petit Cartable a posé ses valises à Make it Marseille. C’est au sein de ce fablab joyeux et besogneux du centre-ville de Marseille, que Clémentine Alaguillaume, a décidé d’installer son siège social. Et c’est ici même qu’est confectionné le cartable enfant pour la maternelle de la marque. Créée en 2012 en Charentes, Mon Petit Cartable est une marque d’accessoires textiles destinée aux enfants de 2 à 6 ans.

Si l’atelier Mon Petit Cartable a déménagé plusieurs fois, de Cognac à la Martinique, de la Martinique au Vieux-Port de Marseille, des hauts de la colline du quartier Vauban à la rue Breteuil, pour ensuite poser ses machines à coudre à Make It Marseille, la marque n’a jamais changé de ligne directrice : elle travaille avec des valeurs fortes pour développer l’autonomie des enfants et fabriquer de manière respectueuse.

L’envie d’un nouveau mode de consommation

Acheter mieux, moins souvent, telle est la devise de celle qu’on surnomme Clem’ dans l’atelier collaboratif.  « Mon idée de départ, c’était de proposer un trousseau pour la rentrée fabriqué en France. À l’époque, on ne trouvait que des cartables fabriqués très loin… », explique Clem’, pour qui le prêt-à-porter va au-delà d’une passion. C’est une manière de mieux consommer.

C’est pourquoi made in France et éco-responsabilité sont les piliers de la marque. « Je ne veux pas sacrifier le 100 % français éco-responsable au profit de plus de bénéfices. Ça va peut-être aller plus lentement mais je tiens à cette ligne. Ma priorité, c’est de maintenir une fabrication de mes produits 100 % française mais aussi de remplacer tous les composants en produits recyclés », affirme-t-elle.

Fabriqué en mini-série, le cartable existe en 2 formats adaptés pour une première rentrée en maternelle et les 3 années d’école maternelle de votre enfant. Le petit format peut contenir le cahier de liaison et les affaires utiles à l’école. Les bretelles sont réglables et ajustables dans le dos, la fermeture à scratch permet à l’enfant de maternelle de se débrouiller tout seul et d’être autonome. Le cartable est traité pour être déperlant. La marque Mon Petit Cartable réalise ce cartable éco-conçu fabriqué à partir de bouteilles en plastique  recyclées.

« C’est incroyable. Depuis 2 ou 3 ans il y a un vrai engouement pour les tissus éco-responsables et recyclés. Quand j’ai commencé dans le textile, je voulais à tout prix faire des vêtements en tissu bio mais c’était impossible. Petit-à-petit, ça change, les composants ne sont plus du tout les mêmes » se félicite-t-elle.

Mon Petit Cartable, Des cartables pour les minots fabriqués en plastique recyclé à Marseille, Made in Marseille
Fabriqué en mini-série, le cartable existe en 2 formats adaptés pour une première rentrée en maternelle et les 3 années d’école maternelle de votre enfant. © Mon Petit Cartable.

Pratiques et adaptés

L’atelier s’inscrit dans une démarche zéro déchet. Une bonne part de l’espace de stockage est utilisé pour des petites caisse de tri. Par exemple, les chutes de tissu des cartables sont triées dans des caisses par type de tissu.

Les tissus qui ne sont pas exploités tout de suite sont triés dans deux grand bacs : un pour les tissus légers, un pour les tissus plus lourds dans lesquels Clem’ pioche pour faire des tests ou des essais de réglage de machine.

D’ailleurs, chez Mon Petit Cartable, rien n’est laissé au hasard, les finitions sont parfaites pour assurer la facilité de manipulation pour les plus petits.

Mon Petit Cartable, Des cartables pour les minots fabriqués en plastique recyclé à Marseille, Made in Marseille
Chez Mon Petit Cartable, rien n’est laissé au hasard, les finitions sont parfaites pour assurer la facilité de manipulation pour les plus petits. © Mon Petit Cartable.

Un savoir-faire made in France

Si tous les articles de Mon Petit Cartable sont imaginés et réalisés par Clémentine, impossible pour elle d’assurer toute la production tout en assurant la promotion de sa marque. La fabrication des sac d’école maternelle est ainsi répartie dans cet atelier à Marseille, et sous traités à d’autres ateliers à Bordeaux et Perpignan, en gardant le même savoir-faire : « Il n’y a aucune différence avec les cartables que je fabrique moi-même. C’est la même coupe, le même montage et les mêmes matériaux. Sur une même collection, on peut avoir des cartables fabriqués dans mon atelier et d’autres dans les ateliers français ».

Même si ce n’était pas chose aisée, Clémentine s’est démenée pour trouver des ateliers français qui répondaient aux besoins complexes de la fabrication de cartables. Entre la maroquinerie et le textile classique, le tissu des cartables est difficile à traiter comme l’explique Clémentine : « Le montage du cartable est simple, mais cela nécessite une bonne dextérité. C’est technique, il faut un savoir-faire ».

Après des années d’efforts pour développer ce projet, Clémentine est fière de ce que sa marque est devenue aujourd’hui : « Maintenant, c’est une entreprise qui fonctionne bien et qui progresse chaque année : c’est très plaisant ».

Mon Petit Cartable, Des cartables pour les minots fabriqués en plastique recyclé à Marseille, Made in Marseille
Au début de l’été, la conceptrice présentait sa marque. © Mon Petit Cartable.

Les serviettes, blouses, trousses, sac à dos et cartables 100 % français et écoresponsables fabriqués par Clémentine Alaguillaume sont disponibles ici.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !