Le Département des Bouches-du-Rhône a dévoilé ce 22 juin une série de mesures pour booster le pouvoir d’achat des familles, en vue de la prochaine rentrée scolaire des collégiens.

En pleine crise du pouvoir d’achat, alors que la plupart des prix flambent dans les magasins, le Département des Bouches-du-Rhône, sous la houlette de Béatrice Bonfillon-Chiavassa, conseillère départementale déléguée aux collèges, a réuni la presse hier pour présenter une série de mesures qui seront appliquées pour la rentrée de septembre.

À commencer par la carte collégien Provence qui sera renouvelée, permettant aux jeunes de bénéficier de 150 euros à dépenser dans le sport, la culture, les loisirs ou l’accompagnement scolaire.

Maintenir des prix abordables dans les cantines et encourager les circuits courts

La deuxième mesure concerne les cantines. En effet, le Département souhaite que les tarifs de la demi-pension dans les collèges n’augmentent pas. Le prix du repas restera à 3 euros pour un forfait de 4 jours à l’année, ce qui équivaut à 420 euros par an.

« Pouvoir profiter de repas de qualité à un prix accessible, c’est un pan très important du pouvoir d’achat des familles », estime Béatrice Bonfillon-Chiavassa, Concernant les élèves boursiers, « le chèque resto qu’ils vont recevoir est de 252 euros. Une année de cantine leur revient donc à 168 euros ».

Chacun des collèges dispose d’une cuisine indépendante, avec un chef et un sous-chef. Les établissements qui font le choix d’adhérer à la charte de la restauration scolaire départementale pourront recevoir une subvention, de l’ordre de 50 centimes d’euros par demi-pensionnaire et par semaine. Cette charte a été mise en place pour aider à l’achat de produit locaux dans les cantines. Et pour le moment, 111 collèges y ont souscrit.

Un kit de fournitures pour tous les collégiens

Chaque année, depuis 2018, le Département fournit un kit de fournitures aux collégiens. Pour la prochaine rentrée, 104 000 élèves de la 6e à la 3e en bénéficieront à leur arrivée en classe.

Les élèves de 6e auront même droit cette année à une calculatrice scientifique qui viendra s’ajouter aux nombreuses autres fournitures (cahiers, feuilles, stylos, crayons, taille crayons, compas, équerre, rapporteur, règle…). Pour les élèves de la 5e à la 3e, le kit est un peu moins fourni. Il comprend un cahier, un paquet de feuilles, une gomme, des stylos bille, un crayon, un bâton de colle et une règle.

Le Département distribue également des tablettes numériques dans 188 établissements. « Elles sont données sans critères de revenus », précise Béatrice Bonfillon-Chiavassa. Elles sont attribuées à tous les élèves de la 6e à la 3e « pour leur permettre d’effectuer des recherches, faire leurs devoirs, récupérer des exercices ou rester en lien avec l’équipe pédagogique ». À partir de cette année, les élèves recevront un nouveau modèle. À noter qu’ils pourront les conserver à la fin de leurs années de collège.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !