Musique, cirque, danse… l’ultime saison culturelle programmée par Macha Makeïeff, « L’Autre et son sublime mystère », commencera le 17 septembre prochain.

Après 11 ans à la tête du théâtre de la Criée, Macha Makeïeff y a présenté son ultime programmation culturelle. Intitulée « L’Autre et son mystère », cette saison 2022-2023 sera riche de 211 levers de rideau, 70 projets dont 16 nouvelles créations.

« La Criée est venue à un moment d’émancipation dans ma carrière. J’ai rencontré ici des choses qui m’ont profondément changée, mais ce qui m’a le plus apporté dans cette histoire, ce sont les gens de Marseille », s’est-elle souvenue avant de souhaiter « la bienvenue et beaucoup de chance » à Robin Renucci, qui reprendra le flambeau le 1er juillet prochain.

Touché par la crise sanitaire l’année dernière encore, le théâtre était parvenu cette année à retrouver son public de 2019, avec « un remplissage de 80% ». À partir du 17 septembre prochain, 211 levers de rideau mêlant musique, cirque, danse, littérature et cinéma se succéderont sur scène.

la criée, Le théâtre de la Criée dévoile sa programmation 2022-2023, Made in Marseille
Macha Makeïeff a présenté sa dernière programmation au théâtre de la Criée.

« L’Autre est une promesse »

Une grand thématique se démarque liant tous ces spectacles : l’Autre. « Dans l’environnement actuel, marqué par ces pensées nauséabondes comme quoi l’Autre serait l’absolu fantasme d’un empêcheur ou un danger, nous les artistes sommes exactement dans la réponse inverse : l’Autre est un regard, un partage, une promesse », a souligné Macha Makeïeff.

L’autre thème qui traversera la saison est celui de « la grande Histoire dans les vies intimes », avec des pièces en rapport avec la mémoire coloniale, la tyrannie politique, le patriarcat ou encore la révolution culturelle en Chine avec Adieu la mélancolie (du 24 au 26 novembre), mis en scène par Roland Auzet. Palmyre, les bourreaux (du 1er au 3 juin) de Ramzi Choukair donnera voix aux anciens prisonniers du régime syrien.

La place sera également faite aux artistes féminines : parmi elles, Jeanne Balibar racontera le destin de femmes luttant pour leur émancipation dans Les Historiennes (du 24 au 25 septembre), Karelle Prugnaud rendra hommage à l’artiste mexicaine Frida Kahlo avec Viva Frida (du 13 au 15 janvier), et Julie Villeneuve conversera avec son chien dans Cosmos (du 30 mars au 1er avril).

la criée, Le théâtre de la Criée dévoile sa programmation 2022-2023, Made in Marseille
Viva Frida Photo : Pascal Gely / Hans Lucas.

Musique et fantaisie

Parmi les autres temps forts, le spectacle Mythologies (du 8 au 11 juin) chorégraphié par Angelin Preljocaj avec une musique originale composée par Thomas Bangalter, l’un des membres fondateurs de l’ex-duo Daft Punk, ou Petit Pays (du 29 mars au 1er avril) mis en scène par Frédéric R. Fisbach, adapté du roman du même nom de Gaël Faye, plusieurs fois primé.

Mais aussi de la fantaisie avec un « vaudeville soviétique », Le Suicidé (du 16 au 18 mars) mis en scène par Jean Bellorini, un burlesque étonnant de la plasticienne Sophie Perez, La meringue du souterrain (du 5 au 7 octobre), et le concert Birds on a Wire (le 12 décembre) mêlant la voix de Rosemary Standley et les notes du violoncelle de Dom La Nena.

la criée, Le théâtre de la Criée dévoile sa programmation 2022-2023, Made in Marseille
La meringue du souterrain Photo : Philippe Lebruman.
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !