La Métropole Aix-Marseille-Provence déploie le permis de louer dans de nouvelles villes du territoire. Gardanne est la dernière en date. Lancé en 2019 dans le quartier de Noailles à Marseille, cet outil aide à lutter contre l’habitat indigne.

Expérimenté depuis fin 2019 dans le quartier de Noailles, suite aux effondrements de la rue d’Aubagne, le permis de louer vise à lutter contre l’habitat indigne. Il oblige les propriétaires à faire vérifier la qualité de leur logement par les services de la Métropole avant de louer leur bien. Les candidats locaux de la Nupes pour les législatives en ont fait un axe de leur programme en souhaitant l’inscrire dans la loi à l’échelle nationale.

Sur le territoire, 536 demandes de location ont été enregistrées par la Métropole qui a émis 93 avis défavorables. « J’ai souhaité mettre en place le permis de louer pour cibler prioritairement les marchands de sommeil. Depuis 2019, 177 propriétaires ont d’ores et déjà engagé des travaux à la suite de la visite des équipes de la Métropole », explique Martine Vassal, présidente de l’institution. Les services de la Métropole accompagnent les propriétaires dans la réalisation de leurs travaux.

Depuis 2021, le permis de louer s’est étendu sur tout le territoire métropolitain. Des villes comme Martigues, Istres, Port de Bouc ou encore plus récemment Pertuis l’ont adopté. Le dispositif entrera en vigueur également à Gardanne d’ici novembre. La délibération a été adoptée en conseil métropolitain le 5 mai dernier.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !