Dans une lettre ouverte, l’association 1 Déchet par jour interpelle les candidats aux législatives sur la préservation de la Méditerranée, et leur lance une invitation à participer à une collecte de déchets le 5 juin, Journée mondiale de l’environnement.

« La Méditerranée, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup ». 1 Déchet par jour a décidé de s’emparer de la période de la campagne des législatives pour remettre au centre des enjeux la thématique de l’écologie, délaissée durant la campagne présidentielle. « 2,7 % du débat politique » soulève le collectif dans une lettre ouverte à l’attention des prétendants marseillais à l’Assemblée nationale.

L’association met le curseur sur la préservation de la Méditerranée, dont l’état et les effets sur notre santé et celle des écosystèmes ne doivent pas être occultés des débats de ce scrutin, au risque de ne plus pouvoir « se regarder dans le miroir de l’humanité ».

Une sensibilisation au quotidien pour un enjeu collectif

1 Déchet par jour a fait de la préservation de l’environnement son cheval de bataille. Ancrée sur le territoire depuis de nombreuses années, l’association a su fédérer les Marseillais autour d’actions collectives et de mobilisations symboliques, à l’instar des grandes collectes de déchets toujours très suivies.

Au quotidien, ses membres interviennent auprès des scolaires, des commerçants, des entreprises… mais également des institutions, pour les aider à trouver des solutions pérennes sur la réduction des déchets, l’optimisation de dispositifs entre autres pour être aux petits soins pour la planète. « Ces déchets constituent un péril en termes de santé publique quand ils terminent dans l’eau. Et nous pensons que la santé publique, à travers la sauvegarde et la protection de notre environnement, c’est un enjeu incontournable, une attente que nous remarquons sur chacune de nos rencontres associatives auprès de la population marseillaise », écrivent-ils dans leur missive.

Puis de rappeler la contamination des poissons (58% des anchois et des sardines) par les plastiques jetés en mer, et des chiffres éloquents : « un Marseillais jette 313 kilos de déchets par an contre 250 kilos pour la moyenne nationale », détaille le collectif, appelant à agir en amont collectivement.

Du ramassage à l’oral des candidats

Dans ce but, 1 Déchet par jour propose à l’ensemble des candidats de venir se sensibiliser auprès d’une association de défense de l’environnement et à « poser votre regard par terre ». Le rendez-vous est donné le 5 juin, à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, sur les plages du Prado, à côté de la Cabane des Amis. « À partir de 15 heures, venez ramasser des déchets avec nous, vous porterez peut-être l’étendard phocéen d’une transition écologique ambitieuse au service de toutes et tous à l’Assemblée nationale ». 

Une invitation « à montrer que vous vous engagez, que vous en avez quelque chose à faire de ce fléau qui touche la Méditerranée ». 

Les mouvements politiques présents pourront également s’exprimer sur le sujet. Ils auront 5 minutes chrono pour évoquer leur vision d’une politique environnementale efficiente pour la protection de la mer. Quel candidat répondra à l’appel ?

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !