Chaque nouvelle année est l’occasion pour nos élus de présenter leurs voeux mais également projets, objectifs à atteindre pour leurs arrondissements. A cette occasion, Sabine Bernasconi, maire des 1er et 7e arrondissements, a accepté de répondre à nos questions.

Bernasconi, [Interview] Sabine Bernasconi, maire du 1er secteur, présente ses projets pour 2016, Made in Marseille
Sabine Bernasconi, maire des 1er et 7e arrondissements

Made in Marseille : Bonjour madame le maire, quels sont vos objectifs pour l’année 2016 dans vos arrondissements ?

Sabine Bernasconi : Bonjour, l’une de nos priorités dans notre secteur est de créer toujours plus de liens, de convivialité, de rencontres entre les habitants. Et bien évidemment, continuer la structuration urbaine, améliorer l’environnement au niveau des rues, la propreté, la sécurité.

MIM : Il est question d’un cinéma à la place de la mairie de secteur, pourriez-vous nous en dire davantage? Connaissez-vous le nom des architectes qui travaillent sur ce projet ? Quand aurons-nous des visuels ?

S.B : Ce n’est pas qu’un cinéma, c’est un pôle culturel ! Artplexe est en charge de ce projet. Nous sommes en plein démarche administrative et nous espérons bien évidemment que tout cela aboutisse dans l’année. Idéalement, nous voudrions poser la première pierre fin 2016, début 2017. Je souhaite vraiment avoir un bâtiment esthétique, ouvert sur la rue, en total adéquation avec le quartier et dans le respect des bâtiments classés. Et pour ce qui est des visuels, c’est imminent.

Bernasconi, [Interview] Sabine Bernasconi, maire du 1er secteur, présente ses projets pour 2016, Made in Marseille

MIM : Allez-vous déménager dans la Maison de la Région Paca ?

S.B : Pour l’instant, rien n’est décidé. C’est un souhait de ma part de rester dans le 1er. Bien évidemment, ce serait une très belle opportunité de pouvoir emménager sur la Canebière. Ce serait une véritable symbolique. Nous sommes à l’heure actuelle encore en discussion avec la région.

MIM : Qu’est-il prévu pour redorer l’image de la partie haute de la Canebière ? (quartier Théâtres-Réformés)

S.B : Ce n’est pas que le haut de la Canebière. C’est la Canebière dans son intégralité ! Notre grand projet est que la Canebière redevienne le coeur culturel de Marseille. Nous oublions trop souvent qu’elle est une route des cultures. C’était une artère très vivante où l’on s’arrêtait pour aller aux spectacles. Aujourd’hui, plusieurs projets ont contribué à son amélioration comme le tramway, l’élargissement des trottoirs, la rénovation des façades etc. Nous avons de grands projets comme les Dimanches de la Canebière, en collaboration avec l’Université qui devraient voir le jour en 2017. La Canebière, c’est le Broadway Marseillais ! Il faut qu’elle retrouve sa dimension internationale au même rang que Broadway, Soho.

Nous avons de grands projets comme les Dimanches de la Canebière, en collaboration avec l’Université qui devraient voir le jour en 2017. La Canebière, c’est le Broadway Marseillais !

MIM : Les commerces du centre ville font partie des préoccupations des marseillais et commerçants. Avec l’ouverture des Terrasses du Port, des Docks, certains disent être à bout de souffle et tirent le rideau. Qu’en pensez-vous ? Quelles sont vos actions pour re-dynamiser le centre ville et ses commerces ?

S.B : Il est nécessaire de travailler sur l’amélioration du cadre de vie, travailler sur une réelle homogénéité. Nous avons déjà commencé avec par exemple l’élargissement de la rue Paradis. Nous devons trouver des services attractifs pour attirer des commerces mais également de la clientèle. Il faut absolument que les professions libérales se maintiennent dans le centre ville. Il faut aussi que des entreprises, bureaux s’y installent pour redonner de l’impulsion aux commerces et attirer une belle clientèle dans les magasins, les restaurants.

Le centre Bourse est en pleine rénovation

Bernasconi, [Interview] Sabine Bernasconi, maire du 1er secteur, présente ses projets pour 2016, Made in Marseille

MIM : Quelles sont vos actions et objectifs à atteindre en terme d’emploi dans votre secteur ?

S.B : Nous avons une cellule pour l’emploi. Nous travaillons étroitement avec les habitants. Nous leur donnons des informations précises sur ce qu’ils recherchent. Grâce à nos réseaux, aux entreprises, nous les dirigeons, accompagnons vers les dispositifs compétents. Nous avons également des forums. Je souhaite avant tout que ce soit de petites structures, faites par filières avec des profils bien ciblés. Cela demande donc un travail en amont mais qui permet de ce fait de répondre au mieux aux attentes des demandeurs et de leur apporter des pistes pertinentes.

MIM : Ce sont près de 500 caméras de sécurité qui ont été mise en service dans le centre ville de Marseille et au-delà. Prévoyez-vous de nouvelles installations de ce type ?

S.B : La Ville de Marseille termine sa première phase d’installation. Nous allons ouvrir une concertation avec les habitants des quartiers pour une prochaine opération. Nous ne sommes pas les seuls décideurs.

Bernasconi, [Interview] Sabine Bernasconi, maire du 1er secteur, présente ses projets pour 2016, Made in Marseille

MIM : Marseille attire de plus en plus de touristes, ou d’événements de grande envergure – Euro 2016, Capitale Européenne du Sport en 2017, quelles sont les actions prévues pour assurer la propreté de nos rues pour ces événements mais surtout au quotidien ?

S.B : La Mairie de secteur travaille en lien étroit avec la Communauté Urbaine pour signaler les problèmes, des demandes particulières, là où il y a encore des résistances et de ce fait avoir une action bien ciblée. Nous travaillons avec les services compétents et nous pouvons dores et déjà noter de réels résultats même si ils ne sont pas encore suffisants. Pour exemple, certaines petites rues du 7e arrondissement ne sont pas toujours bien nettoyées. Nous restons un secteur attentif, vigilant sur cette question même si cela ne relève pas de notre compétence.

MIM : Le sport à Marseille, c’est un peu une religion, quels sont vos projets pour la vie sportive dans vos arrondissements ?

S.B : Nous avons le 1er City Stade à Belsunce et c’est une véritable réussite ! Maintenant, nous devons faire vivre ses équipements. Le 18 mars aura lieu la Nuit des Trophées du Sport qui permettra de présenter toute la diversité des sports pratiqués dans les 1er et 7e arrondissements. Ce sera également une belle occasion de valoriser nos sportifs et animateurs des associations sportives de notre secteur !

Le 18 mars aura lieu la Nuit des Trophées du Sport qui permettra de présenter toute la diversité des sports pratiqués dans les 1er et 7e arrondissements.

MIM : Qelles sont les manifestations culturelles incontournables dans votre secteur et pour cette année ?

S.B : Nous avons bien évidemment la saison d’été et puis la programmation du Théâtre Silvain qui est un véritable marqueur fort. C’est le fleuron de la Mairie du 1er et 7e arrondissement. La Maison des arts et des loisirs créatifs à Malmousque va voir le jour courant 2016. C’est mon bébé, j’en suis très fière ! Vous en saurez davantage très prochainement.

Bernasconi, [Interview] Sabine Bernasconi, maire du 1er secteur, présente ses projets pour 2016, Made in Marseille
Le théâtre Sivlain

MIM : Concernant les lieux de vie, d’animations pour jeunes et moins jeunes, que prévoyez-vous ?

S. B : Nous avons reçu de très belles manifestations avec des acteurs de la culture venus apprendre aux plus jeunes l’art de la peinture, du graff etc. Et puis, ma volonté reste toujours la même, investir, ré-investir la rue ! Créer des événements pour que tout le monde puisse en profiter aussi bien dans la rue directement, que depuis sa fenêtre. Faire des évènements populaires, créer du lien. Nous allons bien sûr avoir le mois du Carnaval. En Mars, nous aurons une parade nocturne que tout le monde pourra suivre, avec également des cracheurs de feu au Pharo. L’objectif est que la rue redevienne un coeur culturel !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !