Toutes les bibliothèques de Marseille seront opérationnelles à la fin de la semaine? La Ville de Marseille annonce la réouverture de celle des Cinq-Avenues, fermée depuis 3 ans, et de celle du Panier. Elle affirme avoir engagé des recrutements pour renforcer l’offre de lecture publique.

Les habitants du quartier qui se sont battus pour la réouverture de la bibliothèque municipale des Cinq-Avenues depuis sa fermeture début 2019 doivent se réjouir : elle accueillera à nouveau les usagers dès ce samedi 2 avril 2022, annonce la Ville de Marseille.

Du mardi au samedi, le public pourra retrouver les 20 000 ouvrages et les plus de 8 000 œuvres audiovisuelles au sein de ses trois espaces adultes, jeunesse et multimédias. C’est « un véritable lieu de vie qui offre aux Marseillaises et aux Marseillais des espaces de travail, d’animations et d’accueil pour les scolaires », se félicite la Ville par communiqué.

Elle rappelle que cette longue fermeture était due à un manque de personnel, et met cette réouverture sur le compte d’un « plan de recrutement d’urgence lancé en 2021 par la Ville de Marseille ». L’adjoint à la Culture, Jean-Marc Coppola (PCF), précise que « c’est une nouvelle équipe avec 5 nouveaux agents », qui anime désormais le lieu.

Marseille compte désormais 9 bibliothèques, toutes ouvertes

Il y a moins de deux ans, fraichement élu avec la nouvelle équipe municipale, l’élu faisait un point sur l’offre de lecture publique à Marseille. La ville comptait alors huit bibliothèques municipales, contre le double à Lyon et le triple à Toulouse, ce qu’il considérait comme « largement insuffisant ».

D’autant que trois d’entre-elles étaient fermées : celles de Castellane (déjà rouverte), des Cinq-Avenues et « du Panier qui reprend ce mardi après des travaux », se réjouit l’élu. Sans compter la nouvelle bibliothèque Salim-Hatubou a ouvert ses portes au Plan d’Aou. La commune compte donc désormais 9 bibliothèques municipales. Ouvertes.

Embaucher 20 personnes par an pour les bibliothèques

« Nous sommes en train de rattraper un retard considérable pour nos bibliothèques en termes d’investissements humain et matériel », estime aujourd’hui l’adjoint à la Culture. En 2020, il déplorait compter seulement 220 personnels pour les bibliothèques marseillaises, qui en nécessiteraient 100 de plus « pour être dans les normes nationales ». Une situation qui entraine de nombreux « arrêts maladie et burnout » selon lui, et les fermetures régulières de certains sites.

« Il faut rompre ce cercle vicieux. Embaucher pour compenser les départs à la retraite et étoffer les équipes pour qu’elles travaillent dans de bonnes conditions ». Aujourd’hui, « nous avons recruté une vingtaine de personnes. On se fixe ce rythme annuellement pour atteindre notre objectif à la fin du mandat ».

Des effectifs qui doivent permettre d’atteindre un service de qualité pour les usagers, comme des plages horaires étendues et plus d’animations éducatives et culturelles. Et pourquoi pas ouvrir de nouvelles bibliothèques à Marseille ? « On y travaille oui. Notamment avec Euroméditerranée du côté de Bougainville », annonce Jean-Marc Coppola.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !