Après avoir été exposée au Congrès mondial de la nature, Polo le Poulpe, une œuvre co-construite par l’association Biodiv’ et 500 élèves marseillais à partir de déchets, est accueillie dans le parc de la mairie des 6e et 8e arrondissements.

Une nouvelle maison pour Polo le poulpe ! Après un passage au Congrès mondial de la nature au Parc Chanot en septembre dernier, cette statue de céphalopode composée entièrement de déchets plastiques a déménagé au parc Bagatelle de la mairie des 6et 8arrondissements. Polo pourra y couler des jours paisibles avant sa dernière contribution à l’environnement : son recyclage.

Son inauguration a eu lieu mercredi 23 mars lors d’un après-midi de sensibilisation au ré-emploi et à la réduction des déchets, en présence d’Eliott Perenchio, adjoint délégué à la réduction des déchets et Dona Richard, conseillère d’arrondissements et « marraine » de Polo le Poulpe.

« Une allégorie à l’espoir en la jeunesse »

Devant une trentaine d’élèves de centres aérés, ces derniers ont signé un « tutorat moral » où sont inscrits les noms des 500 élèves marseillais de CM1 et 6qui ont participé à sa création ainsi que ceux de l’association Planète Biodiv’ et l’artiste SK Lerner, initiateurs du projet.

« Polo est une allégorie à l’espoir en la jeunesse, qui devra édifier l’économie circulaire dont les Marseillaises et les Marseillais auront besoin, a affirmé Eliott Perenchio. De 2000 à 2020, nous avons produit deux fois plus de plastique dans le monde que de 1950 à 2000 », a-t-il ajouté en évoquant les effets dévastateurs de la pollution aux microplastiques sur l’environnement marin. L’élu a ensuite rappelé et remercié le travail d’associations de ramassage et de prévention des déchets comme 1 déchet par jour, Mer Terre et Clean My Calanques.

, Polo le Poulpe géant, symbole de la protection de la biodiversité, prend ses quartiers dans le parc de Bagatelle, Made in Marseille
Après l’inauguration, les élèves de centres aérés ont pu participer à des jeux éducatifs animés par l’association 1 déchet par jour.

Un poulpe fait de 3500 bouteilles en plastique

150 kg de déchets ont été nécessaires pour élaborer cette sculpture de 3 mètres de long sur 2 mètres de large et 2m50 de haut. Ceux-ci ont été recyclés et ramassés par les élèves sur les plages de Marseille, ainsi que dans des conteneurs mis à disposition par le centre commercial des Terrasses du Port, partenaire du projet.

Environ 3500 bouteilles en plastique ont servi à former le socle et les bras de Polo le Poulpe, en plus des centaines de pots de yaourts, bouchons, morceaux de polystyrène et autres emballages qui forment les trois parties de son corps. La créature a été assemblée entre mai et septembre 2019 avant sa toute première inauguration sur le Vieux-Port de Marseille en octobre de la même année.

Stephanie Lerner, « artiviste »

C’est l’artiste Stephanie Lerner, ou SK Lerner, qui a été sollicitée par Déborah Pardo de l’association Planète Biodiv’ afin d’imaginer une mascotte pour le Congrès mondial de la nature. Se définissant comme une « artiviste », ou « éco-artiste », Stephanie transforme les déchets collectés sur le littoral en œuvres d’art pour sensibiliser le public sur les enjeux de la pollution plastique de l’océan.

Alors, pourquoi avoir choisi le poulpe pour ce projet ? Pour l’artiste d’origine américaine, « le poulpe est un animal extrêmement intelligent et moins classique qu’une baleine ou un dauphin. Je trouvais que c’était chouette et sympathique pour les enfants, et on en trouve beaucoup sur les côtes marseillaises ! »

« Je crois beaucoup en la capacité des enfants à transformer le monde dans lequel on vit », a-t-elle ajouté. « Le fait de travailler avec des déchets pour faire des choses créatives a vraiment aidé à faire passer le message ».

, Polo le Poulpe géant, symbole de la protection de la biodiversité, prend ses quartiers dans le parc de Bagatelle, Made in Marseille
L’éco-artiste Stephanie Lerner lors de l’inauguration de Polo le poulpe au parc Bagatelle.
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !