Les associations de défense de l’environnement, soutenues par la Ville de Marseille, appellent les Marseillais à ramasser les déchets accumulés dans les rues avec la troisième grève des éboueurs et dispersés par le vent. Des sacs et des gants sont distribués sur divers sites de la commune.

Le ramassage des ordures ménagères doit reprendre ce jeudi 3 février, après que le troisième mouvement de grève des éboueurs à Marseille s’est achevé hier. Il faudra encore du temps pour nettoyer les déchets accumulés dans toute la ville et dispersés par le mistral qui souffle depuis plusieurs jours.

« Le péril est encore bien présent pour l’environnement et pour la Méditerranée », préviennent les associations environnementales de Marseille*, parmi lesquelles, 1 Déchet par Jour. « Des vents à plus de 120 km/h ont transformé le risque d’écocide en réalité. Les 3 000 tonnes de déchets présents dans les rues de Marseille sont progressivement en train de finir en mer avec des impacts sur l’environnement, la biodiversité, et donc notre santé à toutes et tous ».

Alors que le vent va souffler de nouveau dans les prochains jours avec des rafales annoncées à 55 km/h par Météo France, les militants de l’environnement veulent tenter de contenir la pollution. Ils lancent « un plan », soutenu par la Ville de Marseille, et en appellent à la participation des citoyens.

Aux sacs, citoyens !

Tout d’abord, ils invitent tous les Marseillais à ramasser le plus de déchets possibles dans leurs rues. Pour cela, ils fournissent gratuitement des sacs poubelle et des gants. Les citoyens peuvent se les procurer sur des sites présentés dans la carte interactive ci-dessous et disponible ici. La liste va rapidement évoluer, car la mairie est en train de mettre à disposition des locaux municipaux.

« Chaque heure et chaque jour, de nouveaux lieux sont ajoutés, alors n’hésitez pas à la consulter plusieurs fois ! », précisent les organisateurs. Et ils ajoutent : « En ce temps de mistral , conservez chez vous vos poubelles dans la mesure du possible. Sachez que les points d’apport volontaires dédiés au tri sont collectés. N’hésitez pas à les utiliser. »

La carte interactive des lieux où retirer des sacs et des gants gratuits

Des grands ramassages dans les zones sensibles

Toutefois, l’impact sur le littoral semble inévitable. « L’enjeu est de collecter les déchets qui auront finalement atteint le littoral et réduire leur impact sur la Méditerranée ». Les associations souhaitent donc organiser de grandes opérations de ramassages avec les citoyens sur des points précis.

La première se déroulera à l’Escale Borély dimanche 6 février, de 10h30 à 13h, avec Clean My Calanques, Mer Terre, Pure Ocean, Wings of the Ocean, Un Océan de Vie. Les infos et inscriptions sont ici. La seconde se tiendra à Notre-Dame-de-la-Garde le dimanche 13 février. L’événement en ligne est à retrouver ici.

, Poubelles : les associations appellent à la mobilisation des Marseillais pour éviter un « écocide », Made in Marseille
En octobre, lors d’une première grève, les pluies avaient entraîné jusqu’à la mer des tonnes de déchets entassés dans les rues, provoquant une catastrophe écologique. Photo : Léa-Marie

« Plus jamais ça ! »

C’était la grève de trop pour les défenseurs de l’environnement marseillais. Ils souhaitent donc également engager une réflexion en profondeur pour ne plus voir de telles situations. « Plus jamais ça ! », espèrent-ils. « Pour qu’une telle situation ne se reproduise pas, nous devons réduire notre production de déchets et mieux gérer le stockage, la collecte, le transport et le traitement des déchets à terre ».

Comme nous vous le racontions, 14 associations ont publié une lettre ouverte à la Métropole Aix-Marseille-Provence, en charge de la gestion des déchets. La pétition en ligne recueille aujourd’hui plus de 30 000 signatures. Les défenseurs de l’environnement souhaitent aujourd’hui engager une vraie réflexion, « qui doit aboutir à de vraies actions pour en finir avec une gestion des déchets calamiteuse », nous expliquait Adrien Piquera de 1 Déchet par Jour. Les associations souhaitent dans un premier temps être reçues par la Métropole « et ouvrir enfin un dialogue qu’on attend depuis longtemps ».

Le but ? Organiser des « assises de la propreté. Il faut réunir tout le monde autour de la table. Les entreprises, les commerçants, les agents, la Ville, la Métropole, la Chambre de commerce et d’industrie […] Agissons pour que Marseille devienne la capitale de la transition, à commencer par une gestion des déchets efficiente et non pas contraignante »

*: 1 Déchet par Jour, Clean my calanques, Marseille poubelle la vie, Recyclop, Kong, Projet Azur, Green minded, Sauvage, Wings of the ocean, Projet rescue ocean, Mer veille, Un océan de vie, Surfrider fondation, Zero waste Marseille.

À relire

, Poubelles : les associations appellent à la mobilisation des Marseillais pour éviter un « écocide », Made in Marseille
Grève des éboueurs : les défenseurs de l’environnement appellent à des “Assises de la propreté
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !