Christian Estrosi, maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d’Azur était présent hier au MIPIM de Cannes pour dévoiler « les nouvelles dispositions pour rendre l’aménagement toujours plus vertueux ».

Devant une foule de professionnels de la construction réunis à l’occasion du plus grand salon immobilier au monde, le MIPIM, Christian Estrosi a affirmé son ambition « de bâtir un modèle niçois. Je ne laisserai plus personne faire la même ville que les autres. Je veux que lorsqu’on regardera Ecovallée dans 10 ans ou 15 ans, on se dise : ça c’est à Nice et pas ailleurs ! (…) Il va falloir aller dans l’originalité ».

L’élu a aussi profité de l’événement pour présenter la charte pour la qualité de la production immobilière et la performance écologique des bâtiments à destination de ses services et des partenaires économiques. Une charte qui vise à garantir à tous « une production immobilière de très haute qualité » et qui propose des solutions concrètes pour répondre aux « enjeux sociétaux et environnementaux de demain ».

L’Oasis et Le Plus : deux modèles à suivre

Pour illustrer cette charte, Christian Estrosi a présenté pour la première fois deux nouveaux programmes de Bouygues Immobilier au cœur de Nice Ecovallée : l’Oasis et Le Plus. 

L’Oasis est un ensemble de trois projets pour un total de 20 000 m² implantés sur la rive Nord du parc de l’Université. Dessinés par trois architectes, Comte & Vollenweider, Stéphane Fernandez et KOZ, les bâtiments accueilleront des logements de typologies variées, des commerces, des services de proximité, des laboratoires R&D et de l’immobilier tertiaire.

Christian Estrosi, Au MIPIM, Christian Estrosi présente son modèle d’aménagement niçois, Made in Marseille
L’Oasis © Comte & Vollenweider, Stéphane Fernandez et KOZ

Le Plus proposera quant à lui 6 000 m² de bureaux et 300 m² de commerces et services, à 500 mètres de l’aéroport et face au futur pôle d’échanges multimodal. Le bâtiment pensé comme un totem, avec ses commerces en rez-de-chaussée et son rooftop, est signé par l’agence d’architecture autrichienne Baumschlager Eberle.

Christian Estrosi, Au MIPIM, Christian Estrosi présente son modèle d’aménagement niçois, Made in Marseille
Le Plus © Baumschlager Eberle
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !