Le Train pour l’Égalité de la Fondation des Femmes fait le tour de l’Hexagone pour sensibiliser les Français aux enjeux de l’égalité femmes-hommes. Il s’est arrêté en gare de Marseille Saint-Charles aujourd’hui.

Ce mercredi 2 mars, le Train pour l’Égalité fait escale à la gare de Marseille Saint-Charles. Pendant toute une journée, les citoyens peuvent découvrir ce train pas comme les autres qui sensibilise aux enjeux de l’égalité des sexes. « Notre mission, c’est de soutenir les associations de défense des droits des femmes, de faire la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes, mais aussi de montrer que les associations sont partout en France », précise Floriane Volt, directrice des affaires publiques de la Fondation des Femmes.

Des centaines de personnes ont pu assister à des conférences pour s’informer mais aussi se former. Une dizaine de classes de collégiens et de lycéens ont été accueillis car « il est important de détricoter très tôt les représentations et clichés qui mènent aux violences et aux discriminations », explique Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes.

Des expériences ludiques et interactives

Composé de 6 voitures, le Train pour l’Égalité propose une exposition qui présente les différentes dimensions que revêt l’inégalité : accès à la santé et aux droits sexuels et reproductifs, accès à l’emploi et à l’égalité professionnelle, lutte contre les violences sexistes…

L’occasion de rappeler par exemple qu’une femme sur deux a déjà été confrontée à une situation de sexisme ou de harcèlement sexuel au travail en France ou encore que l’écart de revenus entre les femmes et les hommes est toujours de 24 %.

« L’idée, c’est d’expliquer comment faire pour surmonter ces problématiques et se protéger en tant que femmes », ajoute Floriane Volt.

Se former contre le harcèlement de rue avec « Stand-Up »

Dans une des voitures, le programme « Stand-Up » apprend à intervenir en toute sécurité lorsque l’on est victime ou témoin de harcèlement sexuel dans les lieux publics. 80 % des femmes en ont déjà été victimes.


Lancé par L’Oréal Paris, l’ONG Hollaback! et la Fondation des Femmes, le programme lancé en mars 2020 a déjà permis de toucher 27 000 personnes. « C’est un pari réussi. Marseille est une très belle étape pour nous, on a pu accueillir des centaines de personnes. Les Marseillais ils nous attendent, ils ont envie de parler d’égalité, on espère revenir au plus vite », conclut Floriane Volt.

Le Train pour l’Égalité se déplacera à Grenoble le 3 mars, Lyon le 4 mars, Strasbourg le 5 mars et Lille le 6 mars.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !