Le Département des Bouches-du-Rhône s’engage à verser 100 000 euros d’aide d’urgence à la Croix-Rouge pour soutenir le peuple Ukrainien. Des collectes de dons sont également lancées dans les communes.

Ce mardi 1er mars, la présidente du Département des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal, et la présidente déléguée régionale de la Croix-Rouge, Pascale Breton, ont signé une convention de subvention d’aide humanitaire d’urgence de 100 000 euros destinée aux Ukrainiens touchés par la guerre, qu’ils soient restés sur place ou réfugiés dans les pays voisins.

« Ces fonds vont nous permettre d’aider sur des besoins d’urgence : en priorité l’eau, l’électricité, et l’hébergement », a expliqué Maxime Mery, responsable de l’engagement au sein de la Croix-Rouge française. Les actions vont se diriger à la fois vers l’intérieur de l’Ukraine et dans ces pays frontaliers, puisque c’est là, aujourd’hui, que se pressent un grand nombre d’Ukrainiens ».

Le Département des Bouches-du-Rhône est la première collectivité de France à signer ce type de convention avec la Croix-Rouge. « C’est un geste important du Conseil Départemental, le montant est considérable et cela témoigne clairement de la confiance qu’il a en notre association, a poursuivi Maxime Mery. Nous sommes très reconnaissants ».

« Nous souhaitions envoyer un signal fort pour tendre la main au peuple Ukrainien, a souligné Martine Vassal. Outre les intérêts personnels des chefs d’États, ce qui est fondamental à notre égard, c’est le respect des civils, des hommes, des femmes, des enfants ».

, Le Département débloque 100 000 euros pour venir en aide aux Ukrainiens, Made in Marseille
Pascale Breton, Martine Vassal et Maxime Mery, responsable de l’engagement au sein de la Croix Rouge française

Des collectes dans toutes les communes du département

En renfort à cette opération de solidarité, un appel à la générosité est également lancé aux Provençaux. Une collecte a été mise en place aujourd’hui dans toutes les communes du département.

Toutes les personnes qui souhaitent participer à cette collecte solidaire, peuvent désormais apporter vêtements, médicaments et produits de première nécessité directement à l’Hôtel du département ou aux Maisons du Bel Âge (une trentaine sur le territoire), ainsi que dans les centres de secours des sapeurs-pompiers. Les différentes denrées seront acheminées directement à la Croix-Rouge.

Une collecte de fonds à l’échelle nationale a également été lancée sur le site de la Croix-Rouge française, à laquelle tout un chacun est invité à participer. La Ville de Marseille organise également une collecte de dons de médicaments, vêtements et produits de première nécessité à l’Hôtel de Ville.

« La situation évolue extrêmement vite, mais nos interventions s’inscrivent dans la durée, a souligné Maxime Mery. Votre soutien nous permettra bien sûr de répondre à l’urgence, mais aussi, nous l’espérons, de soutenir durablement les populations qui en ont besoin. Il y a l’intervention dans l’urgence, mais il faudra aussi créer des infrastructures pour permettre à ce peuple de se relever sur le long terme. Et c’est exactement l’objectif de la Croix-Rouge ».

Plus de 660 000 réfugiés

D’après l’Organisation des Nations unies, plus de 660 000 civils Ukrainiens ont fui leur pays depuis le début de l’offensive russe en début de semaine dernière. Un chiffre qui pourrait s’élever à 7 millions de réfugiés au total dans l’Union européenne. « La Croix-Rouge est présente en Ukraine, et elle est renforcée depuis les incidents de 2014, a poursuivi Maxime Mery. Depuis quelques jours, la situation est de plus en plus préoccupante. Les bombardements dont souffre la population civile conduisent à une immigration majeure ».

« Si le gouvernement français nous demande d’accueillir des familles ici dans les Bouches-du-Rhône, nous mettrons en place les dispositifs pour pouvoir le faire », a ajouté Martine Vassal.

Symboliquement, l’Hôtel du Département des Bouches-du-Rhône est éclairé depuis hier soir aux couleurs du drapeau ukrainien.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !