Le Conseil de développement de la Métropole entame aujourd’hui un nouveau virage et s’ouvre aux citoyens. Les 240 membres bénévoles choisis seront amenés à s’exprimer et proposer des idées dans tous les domaines : emploi, solidarité, logement, transports, environnement, culture, sport, numérique et amélioration du cadre de vie.

Le Conseil de développement de la Métropole Aix-Marseille-Provence évolue et s’agrandit. Alors qu’une nouvelle assemblée doit être installée au printemps 2022 pour la période 2022-2026, la collectivité lance un appel à candidatures pour réunir les 60 nouveaux citoyens volontaires qui formeront le futur Collège Citoyens.

Ils rejoindront les 180 personnalités choisies pour siéger bénévolement au sein de cet organe de démocratie participative, réparties au sein de trois autres collèges : Acteurs des TerritoiresPersonnalités qualifiées et Partenaires. Parmi eux, des représentants de chambres de commerce, de syndicats, d’associations, mais aussi des chercheurs et des enseignants.

Ensemble, ces 240 membres bénévoles auront pour mission de formuler des avis sur les grandes politiques publiques dans le but de nourrir la réflexion des élus sur les défis à relever. « On reproche souvent aux acteurs politiques d’être un peu déconnectés des réalités, mais ce Conseil de développement permet de rapprocher la société civile de l’exécutif métropolitain », souligne Martine Vassal, présidente de la Métropole.

Une proposition de projet soumise au vote métropolitain chaque année

La Métropole dit vouloir faire de ce Conseil de développement « un véritable laboratoire de réflexion sur les projets qui vont façonner le futur » du territoire. Il sera donc amené à s’exprimer sur des sujets aussi divers que l’emploi, la solidarité, le logement, les transports, l’environnement, la culture, le sport, le numérique et l’amélioration du cadre de vie. Le rôle de ce « think tank » ne devrait cependant pas se limiter à une mission consultative. Martine Vassal s’est en effet engagée, lors d’une conférence de présentation, à mettre au vote du conseil métropolitain, chaque année, au moins une proposition de projet émanant de cette instance.

Ce nouveau Conseil de développement aura pour président Daniel Sperling, directeur régional d’un grand groupe de retail et ancien adjoint au maire de Marseille. Selon lui, cette instance est à la fois « un vrai défi, une opportunité et une chance ». Il l’animera aux côtés de deux vice-présidents.

Colette Weizman, présidente du Conseil régional de l’ordre des experts-comptables et commissaire aux comptes associé chez Cabinet A3A, veut notamment accompagner les entreprises sur l’enjeu de la transition numérique. Et Marc Reverchon, ancien directeur général par interim du port autonome de Marseille, ancien président de l’Union Maritime et Fluviale de Marseille-Fos et actuel président de la Méridionale. Il sera, pour sa part, principalement attentif aux questions de mobilité, « un des enjeux majeurs » du territoire.

, Les citoyens invités à rejoindre le Conseil de développement pour dessiner la Métropole de demain, Made in Marseille
De gauche à droite, Colette Weizman, Daniel Sperling, Martine Vassal et Marc Reverchon, lors de la présentation du Conseil de développement à la presse

Un appel à candidature pour le collège de citoyens

La principale innovation de ce Conseil de développement renouvelé réside dans la création d’un collège Citoyens. Un large appel à candidatures se tient du 26 janvier au 23 février 2022 pour recruter les 60 habitants volontaires qui seront invités à venir enrichir la diversité des points de vue de la nouvelle assemblée.

Aucune expertise particulière n’est exigée. La sélection se fera sur la motivation de chacun à participer à la construction du territoire métropolitain. Les citoyens retenus participeront à quelques réunions plénières au cours de l’année et rejoindront des groupes de travail, en fonction de leurs sensibilités. Pour recruter ces nouveaux membres, la Métropole s’appuie sur l’expertise de Nicaya Conseil, un cabinet indépendant, spécialisé dans les projets de concertation.

Les habitants de la métropole qui souhaitent s’engager dans cette aventure démocratique ont donc un mois pour soumettre leur candidature. Une fois les entretiens effectués et la liste finale arrêtée, les 60 citoyens sélectionnés devraient être dévoilés au printemps. La première réunion d’installation des 240 membres du Conseil de développement pourra alors se tenir en avril prochain.

Pour rejoindre le Conseil de développement de la Métropole Aix-Marseille-Provence

Les conditions de candidature
• Avoir plus de 18 ans
• Ne pas être un élu ou un agent de la Métropole
• Habiter dans l’une des 92 communes de la métropole
• S’engager à participer bénévolement aux travaux du conseil (environ 1 à 2 réunions par mois en fin de journée, en visioconférence ou en présentiel)

Vous n’avez pas besoin d’être spécialiste d’un domaine ou de savoir vous exprimer en public. Les élus et les agents de la Métropole vous aideront à trouver votre place.

Du 26 janvier au 24 février 2022, déposez votre candidature en ligne.

Ou bien renvoyez ce formulaire téléchargeable par courrier :

Conseil de développement
Métropole Aix Marseille Provence
BP 48014 – 13567 Marseille CEDEX 02

Si votre candidature est retenue, la Métropole prendra contact avec vous pour vous transmettre de plus amples informations. Vous pourrez alors confirmer ou non votre engagement.

Pour tout savoir sur le Conseil de développement : www.conseil-developpement.ampmetropole.fr

 

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !