C’est une première mondiale pour la start-up Green City Organisation. Son filet connecté, fabrication 100 % française, vient d’être installé dans le Vieux-Port de Marseille. Le D’Rain permet de récupérer les déchets à la sortie des réseaux d’eau pluviale et de transmettre des données utiles en temps réel.

1,7 tonne, le poids du système D’Rain mis en place dans le Vieux-Port. Il a fallu l’aide d’un camion-grue pour apporter le dispositif et l’immerger. Ensuite, une équipe de 4 scaphandriers a commencé la fixation de la collerette autour de la sortie du réseau d’eau pluviale, aussi appelé exutoire, côté Quai Rive Neuve.

D'Rain, Première mondiale : un filet connecté installé à Marseille pour récupérer les déchets du Vieux-Port, Made in Marseille
Le filet en train d’être immergé dans le Vieux-Port © Guillaume Ruoppolo, Wallis
D'Rain, Première mondiale : un filet connecté installé à Marseille pour récupérer les déchets du Vieux-Port, Made in Marseille
Le filet connecté a pris sa place au bout d’un exutoire du Vieux-Port © Guillaume Ruoppolo, Wallis

D’Rain permet de collecter des macro-déchets tels que les plastiques, les emballages, là où ils se concentrent à la sortie des exutoires, avant qu’ils n’atteignent la mer, en faisant de la pluie une alliée, le tout sans énergie. Le système de double filet permet de retenir des déchets jusqu’à la taille d’un mégot de cigarette.

Le dispositif a pour vocation de créer une station de mesure de la qualité de l’eau en embarquant de multiples capteurs qui lui permettront de collecter des données comme la température, la salinité, la turbidité, acidité et taux d’oxygène dans l’eau. Il va permettre aussi de finaliser le développement de ses prochaines innovations : des capsules à insérer dans les filets capables de capter les polluants dissous dans l’eau tels que les hydrocarbures, métaux lourds ou résidus médicamenteux.

Une installation réussie sur le Vieux-Port

« C’est une opération qui dure plusieurs heures, il s’agit d’un véritable chantier », prévient Isabelle Gerente, fondatrice de Green City Organisation. Immerger la structure, la fixer, connecter la solution de transmission des données, le tout mesure 4 x 3 mètres. La fondatrice se réjouit de cette démonstration : « On est contents puisque c’est une nouvelle étape pour notre développement ».

Utiliser les données pour récupérer les déchets

« Lorsque les filets sont pleins, on vient les soulever, on les vide et on les remet en place ». Les capteurs installés autour de la collerette avertissent l’entreprise lorsqu’ils sont pleins. Le système D’Rain permet de collecter des données transmises directement au bénéficiaire du dispositif. Ainsi, cela va permettre d’évaluer le projet sur 18 mois.

À chaque enlèvement de filets, l’entreprise va analyser les données, caractériser les déchets et les peser pour rendre compte de ce qui sort de l’exutoire. « L’idée c’est que le dispositif reste et l’amener à être dupliqué sur d’autres exutoires à Marseille mais aussi ailleurs ». Il existe 180 exutoires sous-marins à Marseille, dont plus de 5 sur le Vieux-Port.

D'Rain, Première mondiale : un filet connecté installé à Marseille pour récupérer les déchets du Vieux-Port, Made in Marseille
Isabelle Gerente, fondatrice de Green City Organisation, à côté de la maquette du système D’Rain

Une ambition méditerranéenne

L’entreprise a déjà signé des partenariats sur le pourtour méditerranéen. « On a une convention avec la fondation Probiom pour nous aider à promouvoir notre dispositif en Algérie ». Green City a également prévu une opération de pose du système D’Rain début 2022 au Maroc, en partenariat avec Surfrider Foundation. À terme, la start-up souhaite « trouver des industriels qui pourront fabriquer, installer et commercialiser [leur] solution afin qu’elle se déploie rapidement ».

« C’est d’abord à l’échelle du bassin méditerranéen qu’il faut agir et qu’on peut être efficace, » affirme la fondatrice de Green City Organisation. En tant que start-up marseillaise, « ça a un sens pour nous de rayonner sur le bassin méditerranéen ». Les filets sont 100% français mais « les déchets sont multinationaux », ajoute Henri Escojido, président de la Société Nautique de Marseille lors de la présentation du projet.

D'Rain, Première mondiale : un filet connecté installé à Marseille pour récupérer les déchets du Vieux-Port, Made in Marseille
Une partie du dispositif D’Rain immergé

Co-financé par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse et par Total Energies Développement Régional, D’Rain fait également l’objet d’une demande de financement dans le cadre de l’appel à projets de la Région Sud « Pour une nature 0 plastique 2021 ». Avec l’accord de la Métropole Aix-Marseille-Provence, propriétaire de l’ouvrage, le SERAMM, filiale du groupe SUEZ, délégataire de service public de l’assainissement, a autorisé l’usage de l’exutoire immergé pour la pose du système.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !