L’entreprise provençale Repulp lance la commercialisation de ses tasses au design vitaminé et biodégradables, fabriquées à partir d’épluchures d’agrumes. Naturelle, pamplemousse ou citron, trois modèles sont disponibles pour vos moments fruités.

Ça y est, les tasses Repulp ont vu le jour fin septembre. Et c’est une réussite pour la marque qui collecte les restes d’agrumes à Cavaillon (84) et Marseille, les transforme avec diverses matières durables pour fabriquer un produit biodégradable. « Nous sommes contents du démarrage, on a déjà relancé la production », explique Luc Fischer, co-fondateur de l’entreprise avec Victoria Lièvre. La première production comptait près de 1500 tasses. Cela a pris du temps. « Entre la récupération des agrumes, le traitement dans nos locaux, la transformation et le moulage, ça peut prendre environ un mois pour la production de 1500 tasses ».

Un succès malgré le contexte de crise sanitaire

Un travail rendu possible grâce à la campagne de financement participative. En effet, elle augurait déjà le succès du concept. La campagne a permis de récolter 13 000€ en mars 2020 grâce aux 307 contributeurs, avant un coup de frein en raison de la crise sanitaire. « On avait commandé le moule d’injection qui a mis beaucoup de temps à arriver ». La rupture de stock des matières premières et le ralentissement de la production au niveau mondial a impacté l’entreprise. Malgré les difficultés liées à la production, les fondateurs ont mis ce temps à profit « pour concevoir le packaging, valider l’alimentarité des produits et développer le site ».

Repulp, L’entreprise provençale Repulp lance ses tasses fabriquées avec des épluchures d’agrumes, Made in Marseille
Objet phare la tasse Repulp éco-conçu s’ancre dans un usage durable. © Repulp

Des tasses aux luminaires en impression 3D

Pour le moment, la marque commercialise trois tasses aux coloris différents. La tasse naturelle, icône Repulp. La “pamplemousse ” colorée avec des pigments végétaux et la tasse “citron” teintée avec des pigments végétaux cultivés en France, histoire de donner du pep’s à vos journées.

Les trois modèles sont uniquement disponibles en vente directe sur le site de la marque. Toutefois, les fondateurs planchent sur des partenariats pour trouver des revendeurs.

Repulp prévoit également une collection capsule. Victoria Lièvre, diplômée de l’Ecole supérieure d’Art et de Design Marseille-Méditerranée, travaille sur la création de luminaires en impression 3D. Un procédé artisanal puisque la fabrication d’une pièce « peut prendre entre 24 et 48 h ». La méthode est différente, mais la revalorisation des déchets alimentaires reste au coeur du projet.

Repulp, L’entreprise provençale Repulp lance ses tasses fabriquées avec des épluchures d’agrumes, Made in Marseille
“Acteurs de l’économie circulaire, nous essayons d’insérer notre entreprise dans un modèle de production à impact positif”. © Repulp
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !